Peinture : Paul Signac, un artiste transfiguré par la découverte de Saint-Tropez

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Peinture : Paul Signac, un artiste transfiguré par la découverte de de Saint-Tropez
France 2
Article rédigé par
V. Gaget, M. Renier, C. Brunet, N. Berthelot, - France 2
France Télévisions

Le 20 heures de France 2 vous invite à découvrir les inspirations de Paul Signac, auquel le musée Jacquemart-André consacre une exposition jusqu'au 26 juillet. C'est la ville de Saint-Tropez qui lui a inspiré les couleurs et les lumières de ses tableaux. 

Il était une fois Paul Signac le marin, un peintre solaire qui aimait la mer et ses reflets d'argent, ses ciels éblouissants et ses couleurs. Il est l'auteur de tableaux vibrants, comme un paysage de chaleur auquel il ne manquerait que le bruit des vagues ou le chant des cigales. Il y a un avant et un après dans la carrière du peintre, séparés par la découverte de la ville de Saint-Tropez (Var), qui a changé sa façon de peindre. Avant Saint-Tropez, sa lumière est diffuse, les couleurs sont nuancées, le tout très pointilliste. "L'idée c'est de ne pas mélanger les couleurs, utiliser des couleurs pures, et c'est à l'œil du spectateur d'opérer la fusion de couleurs et des tons", explique Marina Ferretti, commissaire de l'exposition consacrée au peintre au musée Jacquemart-André.

Conquis par le Sud

Cinq ans plus tard, lorsqu'il découvre Saint-Tropez, en 1892, à bord de son bateau baptisé "Olympia" en hommage à Manet, Paul Signac change de style. La lumière su Sud rejaillit sur sa peintre, sa touche s'allonge, son style se fait mosaïque, les couleurs deviennent plus chaudes et contrastées, et la toile vibre davantage. Il passera le reste de sa vie à composer des harmonies éblouissantes. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Peinture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.