Il avait peint les pavés du Paris-Roubaix : Mahjoub Ben Bella est mort à Lille à 73 ans

Le peintre franco-algérien installé à Tourcoing est mort jeudi 11 juin à Lille. 

Le peintre Mahjoub Ben Bella dans son atelier de Tourcoing en 2015
Le peintre Mahjoub Ben Bella dans son atelier de Tourcoing en 2015 (MAXPPP/PHOTOPQR/VOIX DU NORD)

Le musée de La Piscine de Roubaix a annoncé jeudi la mort du peintre Mahjoub Ben Bella "au terme d’un long et courageux combat contre la maladie", précise un communiqué. Il aurait eu 74 ans en octobre.

Arrivé en France dans les années 1960, iI avait fait du Nord son deuxième pays où il laisse de nombreuses œuvres marquantes.   

Des œuvres monumentales

Considéré comme l'un des précurseurs du street-art, Mahjoub Ben Bella aimait investir des lieux insolites. En 1986, il s'attaque, à sa manière, aux pavés de la célèbre course cycliste du Nord, le Paris-Roubaix. Il réalise un long ruban de couleur de douze kilomètres, qu'il intitule l'Envers du Nord, en référence à la fameuse expression l'Enfer du Nord qui qualifie la course. Une œuvre peinte au pochoir qui s'oppose au calme imposé des musées. "Quand vous êtes dans un musée on vous dit de ne pas parler trop fort parce que les peintures vont s'abimer, et là c'est une œuvre d'art sur laquelle on marche, on roule et on crache dessus aussi pourquoi pas," déclare-t-il à l'époque.

Deux ans plus tard, il réalise le portrait de Nelson Mandela pour le concert‐évènement au stade de Wembley. En 2000, il investit une station de métro à Tourcoing où il crée une mosaïque géante, composée de 1800 carreaux de céramique.

Artiste prolifique, le peintre voyait les choses en grand et avait toujours de nouvelles idées. "Il voulait faire un terril, et il avait aussi un projet de faire des mobiles sur le canal de Roubaix-Tourcoing qui se déplaceraient, il était toujours dans la création, rien ne le rebutait et même très malade, il a continué", raconte son ami Maurice Decroix.   

De la Méditerranée aux rives du Nord

Artiste touche-à-tout, Mahjoub Ben Bella crée un univers abstrait unique dans lequel il expérimente toutes les techniques et tous les supports. Des toiles, des murs, de la vaisselle ou du linge de maison, c'est toujours avec une grande diversité de couleurs qu'il exprime son art. La calligraphie et les teintes chaudes de l'Algérie, habitent toute son œuvre.

Oeuvre de Mahjoub Ben Bella 
Oeuvre de Mahjoub Ben Bella  (France 3 Hauts de France)

Né le 20 octobre 1946 à Alger, il arrive en France à l'âge de 19 ans après ses études aux Beaux-Arts d'Oran. Rapidement, il s'installe à Tourcoing où il trouve un atelier. Ses peintures sont visibles dans les musées du monde entier, notamment au British Museum à Londres, à New York et à l’Institut du Monde Arabe à Paris, et bien sûr au musée de La Piscine de  Roubaix ou encore au MUba de Tourcoing.