Cet article date de plus de huit ans.

Hommage exceptionnel à Georges de la Tour dans sa ville natale

Coup d'envoi ce premier septembre d'une exposition exceptionnelle au musée départemental "Georges de la Tour" à Vic-sur-Seille, en Moselle. 14 toiles du maître ont été réunies autour d'un thème unique : Saint-Jérôme. Elle viennent du monde entier.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (DR)
Drôle d'histoire que celle de Georges de la Tour. A l'inverse de beaucoup d'autres peintres, il fut très réputé de son vivant, puis sombra complètement dans l'oubli, jusqu'au 20ème siècle. C'est en 1915 qu'un historien d'art lui attribue deux toiles exposées au musées des Beaux-Arts de Nantes. Un exercice plus complexe qu'il n'y parait : la plupart de ses peintures ne sont pas signées. Quelques années plus tard, le monde de l'art s'accorde unaniment pour décider que l'oeuvre du peintre est capitale, dans la suite du Caravage, tout en y apportant une certaine modernité. Depuis, une centaine de toiles ont été authentifiées. C'est la première fois que 14 d'entre elles, exposées à Madrid, New-York ou Londres, sont réunies dans le village natal du peintre.
Reportage de Yoann Rodier et Yves Kreidl :
L'exposition est ouverte jusqu'au 20 décembre.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Peinture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.