Cet article date de plus de huit ans.

Frank-Emmanuel Rannou peintre des sportifs et des courtisanes

Frank-Emmanuel Rannou est portraitiste. A 41 ans, ce Breton travaille sur des séries, les musiciens, les sportifs, le XV de France et plus récemment, les courtisanes. Ses portraits très expressifs montrent toujours l'animalité qui subsiste en tout être humain malgré la civilisation.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Deux toiles de Frank-Emmanuel Rannou
 (Frank-Emmanuel Rannou)
Reportage : C. Molina, J. Le Bot, R. Gurgand, O. Mélinand
Dans ces visages d'hommes et de femmes, il y a l'humanité. Dans les portraits de chimpanzés, l'animalité. Et pourtan t! Comme un fondu enchaîné cinématographique entre les espèces, un peu de l'une se fond dans l'autre, et réciproquement.
Un footballeur
 (Frank-E Rannou)
Au résultat, de ces sportifs, rugbymen ou footballeurs, de ces femmes fatales imaginées dans leur nudité qui n'est d'aucun siècle, de ces animaux arrêtés dans l'expression d'une grimace se dégage un étrange sentiment de similitude.
Une courtisane
 (Frank-E Rannou)
Le spectateur de ces toiles, mais surtout de ces séries ne peut que se demander, finalement, où il se trouverait et quelle expression Rannou aurait gardé de lui pour le ranger dans ses collections de visages. 
Un chimpanzé
 (Frank-E Rannou)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Peinture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.