Cet article date de plus d'un an.

Dialogue insolite entre art numérique et art traditionnel au château de La Veyrie en Isère

Un dialogue entre tradition et modernité à découvrir jusqu’au 20 octobre dans un lieu hors du temps, le château abandonné de La Veyrie à Bernin, près de Grenoble.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
GOLEM, oeuvre numérique - Arnaud Pottier, Etienne Guiol, Patrick Garbit (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 3)

Présences, Art numérique - Art plastiques : c’est le titre de cette nouvelle exposition de fin d’été proposée au château de La Veyrie. Pour la cinquième année consécutive, cette bâtisse abandonnée située à Bernin en Isère accueille dans son décor décrépi les œuvres d’artistes contemporains. Cette année, la création numérique actuelle entre en résonnance avec des peintures, dessins et photos.

Château fantôme

C’est un lieu énigmatique, une bâtisse du Moyen Age avec son donjon, ancienne propriété d’un riche industriel du début du 20e siècle, Charles Albert Keller, créateur des centrales hydroélectriques de la vallée de la Romanche en Isère. Laissé à l’abandon après le départ des Keller et pendant des dizaines d’années, le château de La Veyrie a été racheté par la mairie au milieu des années 90. Des travaux sur l’extérieur du bâtiment avaient été entrepris et un restaurant créé, adossé à la bâtisse. Mais l’intérieur est resté tel qu’il était au départ des Keller, les dégradations en plus.

En 2015, Gilles Fourneris, collectionneur et habitant de Bernin, tombe sous le charme du château et propose d’y exposer des œuvres d’art contemporain le temps d'un été. C’est lui qui a imaginé, pour cette 5e édition, un dialogue entre œuvres visuelles et œuvres immersives. Une expérience sensorielle : "Il faut déambuler, et ouvrir grand ses chakras et être sensible aux énergies, aux stimulations visuelles et sonores".

Dialogue art numérique/art traditionnel château de La Veyrie

Émotion augmentée

Chaque pièce accueille donc ce dialogue entre des créations utilisant les technologies numériques et des œuvres picturales : le spectateur se laisse envelopper, porté par les sons, les images vidéo, les jeux de lumière, mais aussi par des expériences interactives comme avec cette oeuvre Cogito ergo sum, de Grégory Lasserre et Anaïs met den Ancxt, un crâne de sel qui créé des sonorités au contact des mains du visiteur. Cette "exploration méditative, intuitive et sonore" est confrontée au travail sur les rêves de la peintre Cécile Beaupère.  

Ces deux formes d’art dialoguent entre elles de manière à créer une émotion augmentée pour le visiteur. Chaque forme d’art augmente la portée que l’autre suscite en chacun d’entre nous et c’était vraiment le but de cette exposition.

Gilles Fourneris

Commissaire d'exposition

Affiche de l'exposition "Présences, Art numérique - Arts Plastiques"  (Ville de Bernin)

Présences, Art  numérique – Art plastiques – Château de La Veyrie, Chemin de Pré Figarou 38190 Bernin – Jusqu’au 20 octobre – Jeudi, samedi et dimanche de 14h à 19h, le vendredi jusqu’à 21h – Entrée libre

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.