Au Mans, l'exposition "Peintures des lointains" offre un autre regard sur l'Histoire coloniale

Publié Mis à jour
FTR
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture

70 oeuvres issues des collections du musée du Quai-Branly-Jacques Chirac sont présentées au musée de Tessé du Mans. Un regard des artistes du XVIIIe siècle au milieu du XXe siècle sur les peuples, sociétés et territoires lointains.

L'exposition événement du musée de Tessé du Mans, Peintures des lointains, à découvrir jusqu'au 5 juin 2022, prolonge la collaboration entre la ville du Mans et le musée du Quai-Branly-Jacques Chirac. Présentée à Paris en 2018, on y découvrait alors pour la première fois cette riche collections de peintures héritées du Musée de l'Homme et de celui des Arts d'Afrique et d'Océanie. De l'Égypte au Brésil en passant par les Îles du Pacifique, de Gauguin à Ange Tissier, le visiteur découvre l'évolution du regard porté sur ces peuples qualifiés de lointains. 

Une collection qui interroge la relation à l'inconnu

Au Mans, les 70 peintures exposées reflètent l'attrait et les fantasmes des artistes pour ces contrées. "On a à la fois des images idéalisées et stéréotypées, et puis des images qui sont la traduction de l'atmosphère, des émotions et des sensations" explique Françoise Froger-Jolivet, la conservatrice du musée de Tessé. Des oeuvres nées d'initiatives personnelles des artistes ou parfois commandées pour servir la propagande coloniale. 

A l'heure où l'on s'interroge sur le passé colonial, où il est parfois difficile d'analyser et de commenter cette Histoire, cette vision artistique de ces peuples et territoires permet une autre approche. Une évolution à travers les époques du regard sur l'autre, cet inconnu. 

Une vision onirique ou documentée

La plupart de ces tableaux avaient été présentés en 1931, lors de l'exposition coloniale internationale. "C'est une façon de redécouvrir ces années-là, à travers des peintres de l'époque qui ont beaucoup fantasmé sur les colonies. C'est un nouveau regard à travers l'image et pas seulement à travers les écrits de cette période" précise Sophie Moisy, adjointe en charge de la culture à la mairie du Mans

Une vision parfois onirique, parfois très documentée, souvent romantique ou idéalisée. Une réalité artistique qui questionne et qui invite, aussi, au voyage.

Exposition "Peintures des lointains" jusqu'au 5 juin 2022 - musée de Tessé, 2 avenue de Paderborn, Le Mans - ouvert du mardi au dimanche de 10h à 12h30 et de 14h à 18h

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.