À Strasbourg, l'exposition "L'Industrie magnifique" réunit artistes et industriels

Du 3 au 13 juin, des oeuvres monumentales seront exposées dans les rues de Strasbourg. Réalisées grâce à des partenariats entre artistes et industriels, elles baliseront l'exposition "L"Industrie magnifique". 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le plasticien Daniel Depoutot est connu pour ses machines animées hallucinantes.  (FRANCEINFO)

"L’Industrie magnifique" de retour à Strasbourg. L’exposition qui réunit industriels et artistes se déroulera du 3 au 13 juin, trois ans après la première édition qui avait attiré 300 000 visiteurs en 2018. Les oeuvres d'art seront visibles sur les places publiques de la capitale alsacienne. 

Le plasticien Daniel Depoutot connu depuis des décennies pour ses machines animées hallucinantes sera de la partie. Il s'est associé pour l'occasion à trois entreprises qui sont devenues ses mécènes pour l'exposition. Il met en avant cette alliance entre industriels et artistes. "L'artiste, il ne vit pas que d'amour et d'eau fraîche. Il a besoin de mécènes pour pouvoir donner toute sa mesure", souligne-t-il. 

À Strasbourg, l'exposition "L'Industrie magnifique" allie artistes et industriels

La briqueterie met son matériel à disposition d'un artiste-peintre

La briqueterie Wienerberger d'Achenheim, qui fabrique des briques depuis 200 ans, avait participé à la première édition en 2018. Impensable pour elle de ne pas renouveler l'expérience, comme l'explique Frédéric Didier, son directeur général. "C'est effectivement pour nous un moyen d'illustrer nos produits, notre industrie et nos collaborateurs qui travaillent depuis des générations sur les usines alsaciennes. Et puis l'aspect culturel permet une dimension un peu différente en détournant l'usage industriel de la brique et de la tuile de manière artistique et un peu magique"

Cette année, la briqueterie met son matériel et le savoir-faire de ses ouvriers à disposition de Patrick Bastardoz, un artiste peintre. Pour créer son œuvre, il lui a fallu apprivoiser la brique et l'utilisation des outils pour la transformer. Un défi qu'il a apprécié. "Une fois qu'on découvre la matière, on découvre des formes à l'intérieur et là je me suis rendu compte que c'était extrêmement riche et que je pouvais la rendre malléable".

Le public pourra apprécier ces oeuvres monumentales et insolites dans les rues de Strasbourg au mois de juin. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.