Palais de Tokyo, Petit Palais, musée de la Vie romantique, Cernuschi, de nouveaux musées parisiens rouvrent leurs portes

 Le Palais de Tokyo et sept musées de la Ville de Paris accueillent de nouveau le public

Le Petit Palais à Paris, le 20 mars 2020
Le Petit Palais à Paris, le 20 mars 2020 (NATHAN LAINE / HANS LUCAS VIA AFP)

Après trois mois de fermeture, le Palais de Tokyo a rouvert ses portes lundi 15 juin et sept des quatorze musées de la Ville de Paris (Petit Palais, Cernuschi, Bourdelle…) accueillent de nouveau le public mardi 16 juin avec "des mesures sanitaires et de nouvelles dispositions d'accueil". Les expositions en cours sont prolongées.

Ulla von Brandenbourg, Futura 2000 au Palais de Tokyo

Vue de l\'exposition d\'Ulla von Brandenburg, \"Le Milieu est bleu\", au Palais de Tokyo (21 février - 17 mai 2020).
Vue de l'exposition d'Ulla von Brandenburg, "Le Milieu est bleu", au Palais de Tokyo (21 février - 17 mai 2020). (photo : Aurélien Mole)

Le Palais de Tokyo a rouvert lundi 15 juin les expositions en cours en mars, qui sont prolongées jusqu'au 13 septembre, notamment l'installation géante et colorée d'Ulla von Brandenburg, faite d'une série de "cabanes" dessinées par de grandes toiles, un univers étrange et décalé qui évoque l'envers du décor de théâtre. Pour la réouverture, l'artiste allemande a modifié la scénographie et imaginé d'autres façons d'habiter l'espace avec les performers qui l'accompagnent (masque obligatoire, réservation en ligne recommandée).

Pour la réouverture, Futura 2000, légende du graffiti américain a créé Violent Treasure, un "flash radioactif" blanc, noir, jaune et orange, sur les fenêtres du Palais de Tokyo, visible jour et nuit.

La collection Prat de dessins au Petit Palais

Victor Hugo, \"La Tour des rats\", XIXe siècle. Collection Prat.
Victor Hugo, "La Tour des rats", XIXe siècle. Collection Prat. (© Westimage Art Digital Studio)

Mardi 16, c'est au tour de sept des musées de la Ville de Paris d'accueillir de nouveau les visiteurs : le musée Bourdelle, le musée de la Libération de Paris, le musée de la Vie romantique, la maison de Balzac, le Petit Palais, le musée Cernuschi et les Catacombes. Le Musée d'art Moderne de Paris et le musée Cognacq-Jay rouvriront leurs portes le 7 juillet. La Crypte archéologique, le musée Zadkine, le musée Carnavalet, le Palais Galliera et la maison de Victor Hugo restent fermés pour l'instant.

Le port du masque est obligatoire à partir de 11 ans et la réservation en ligne est obligatoire pour les expositions temporaires de ces musées parisiens. L'accès aux collections permanentes reste gratuite et sans réservation.

Le Petit Palais ouvre son exposition des chefs-d'œuvre de la collection Prat : trois siècles de dessins français, de Jacques Callot à Georges Seurat en passant par Poussin, Watteau, Delacroix, Millet, Redon, Cézanne, Toulouse-Lautrec… 

"Coeurs" à la Vie romantique, nouveau parcours à Cernuschi

Niki de Saint Phalle, \"My heart\", 1965 - Collection privée,Courtesy Niki Charitable Art Foundation and Galerie GP & N.Vallois, Paris
Niki de Saint Phalle, "My heart", 1965 - Collection privée,Courtesy Niki Charitable Art Foundation and Galerie GP & N.Vallois, Paris (© D.R. © Adagp, Paris, 2020)

Le musée de la Vie romantique poursuit son exposition Cœurs ou comment les artistes contemporains s'approprient le motif du cœur, cœur organe vital ou cœur symbole de l'amour, avec Niki de Saint Phalle, Annette Messager, Ouka Leele, Jim Dine, Jean-Michel Othoniel…

Le musée Cernuschi, musée des arts de l'Asie de la Ville de Paris avait rouvert le 4 mars après neuf mois de travaux de rénovation, juste avant le confinement. Il propose un nouveau parcours permanent avec une sélection d'œuvres dont 66% n'avait pas été exposées (430 nouveaux objets sur 650), avec un accent mis sur les arts de la Chine de la Préhistoire au XXIe siècle.