Manfred Thierry Mugler, Willy Rizzo et Glam for Hospital : la photographie de mode en trois expositions parisiennes

À vos agendas, les galeries rouvrent progressivement leurs portes.

Photographie de Dita Van Teese pour l\'exposition \"Glam for Hospital d’Ali Mahdavi\" jusqu’au 25 juillet à l\'Alfalibra Gallery 
Photographie de Dita Van Teese pour l'exposition "Glam for Hospital d’Ali Mahdavi" jusqu’au 25 juillet à l'Alfalibra Gallery  (ARMANET)

Voici trois expositions parisiennes sous le signe de la photographie de mode : il y a les puissants clichés du couturier Manfred Thierry Mugler, les tirages lumineux de Willy Rizzo et le coup de cœur glamour d’Ali Mahdavi en soutien à la Fondation Hôpitaux de Paris – Hôpitaux de France. Suivez le guide. 

Manfred Thierry Mugler, le couturier-photographe et ses super-héroïnes et super-héros

Plus connu pour son travail de créateur de mode, Manfred Thierry Mugler est également un talentueux photographe depuis 1978. À l’occasion de la Paris Fashion Week, Bercy Village s’était associé à la galerie Polka pour exposer 34 clichés dans ses passages. L’exposition, qui avait débuté le 22 février et avait été interrompue, est de nouveau accessible. Elle a été prolongée jusqu’au 14 septembre. Elle fait suite à la rétrospective Couturissime à Rotterdam et à la sortie de la monographie Manfred Thierry Mugler Photographe.

Pour Aurélie Vergeon, chargée de la communication et des animations culturelles de Bercy Village, "l’exposition Manfred Thierry Mugler Photographe de Bercy Village est une version Hors les Murs de l’exposition qui s’est tenue à la Galerie Polka. Elle permet à tous de pouvoir venir admirer les photos du créateur en plein air. C’est une ouverture vers un public qui ne se déplace pas forcément dans les lieux habituels d’exposition. Bercy Village tient à cette démocratisation de la culture, c’est l’objet même des animations culturelles organisées ici".

Manfred Thierry Mugler fait appel au photographe Helmut Newton pour ses deux premières campagnes publicitaires à partir de 1976. Ce dernier, irrité des directions trop précises données par Mugler, lui rétorque qu’il devrait lui-même faire ses propres clichés. Chose qu’il fera à partir de 1978 réalisant ses propres campagnes de mode ainsi que des éditoriaux pour des magazines tels que Marie Claire ou Vogue. À chaque nouveau projet, il pose sa patte, son point de vue poétique sur une réalité qui peut être banale. Son univers onirique, entre science-fiction, transhumanisme et robotique, met en scène des super-héroïnes et des super-héros dans des paysages choisis pour leur beauté unique. À l’image de sa mode sculpturale, il affirme son esthétique pleine de poésie en magnifiant "le plus bel animal sur terre, l’être humain".

Exposition "Manfred Thierry Mugler. Photographe" jusqu’au 14 septembre. En accès libre dans les passages couverts de Bercy Village.

Tirage présenté dans les passages de Bercy Village à Paris dans le cadre de l\'exposition \"Manfred Thierry Mugler Photographe\" jusqu\'au 14 septembre 2020
Tirage présenté dans les passages de Bercy Village à Paris dans le cadre de l'exposition "Manfred Thierry Mugler Photographe" jusqu'au 14 septembre 2020 (MANFRED THIERRY MUGLER)

Rêve de liberté sous les "Sunlight" de Willy Rizzo

Willy Rizzo a commencé sa carrière à l'âge d'or du photojournalisme. Il est devenu célèbre pour ses portraits emblématiques de célébrités. Avec la confiance des stars, le photographe s'est distingué par des mises en scène inédites qui ont signé un style. Photographe de presse, il fut l'un des témoins du XXe siècle. En capturant dans son objectif des instants de mode, il a fixé les évolutions stylistiques à travers le temps et témoigné.

La galerie, qui porte son nom, lui consacre une nouvelle exposition, Sunlight, qui présente une vingtaine de tirages argentiques noir et blanc et couleur, dont certains n’ont jamais été exposés. Une lumière bienvenue, après cette période de confinement, que cet hommage à des personnalités célèbres - Jack Nicholson, Marlène Dietrich, Sean Penn, Brigitte Bardot… - prises en photos sous les rayons du soleil, dans des villes en bord de mer comme Beverly Hills, Cannes, Deauville, Venise, Rio de Janeiro et Saint-Tropez. Ces images offrent un mélange d’élégance et de spontanéité. Ces photographies originales seront à la vente en édition signée et numérotée à 8 exemplaires par Willy Rizzo.

Une photographie de l\'actrice Jane Fonda à Beverly Hills en 1961 présentée dans l\'exposition “Sunlight by Willy Rizzo” du 29 juin au 31 juillet au Studio Willy Rizzo à Paris. 
Une photographie de l'actrice Jane Fonda à Beverly Hills en 1961 présentée dans l'exposition “Sunlight by Willy Rizzo” du 29 juin au 31 juillet au Studio Willy Rizzo à Paris.  (WILLY RIZZO)

Exposition “Sunlight by Willy Rizzo” du 29 juin au 31 juillet. Studio Willy Rizzo. 12, rue de Verneuil. 75007 Paris. Tous les jours sauf le dimanche de 10h30 à 18h30.

Charity et glamour avec "Glam for hospital" d’Ali Mahdavi

L’exposition Glam for Hospital d’Ali Mahdavi propose, à l'occasion de la réouverture de la galerie, une série de photographies d’icônes de la mode, de la musique, du cinéma, choisies par l’artiste - plasticien, photographe, directeur artistique et réalisateur - Ali Mahdavi avec comme fil rouge le glamour.

Parmi la cinquantaine de clichés de top models et créateurs, voici Jean Paul Gaultier, Karl Lagerfeld, Farida Kelfa, Loulou De La Falaise, Rick Owens et Christian Louboutin. D’Hollywood à Cannes, voici aussi Naomie Watts, Tilda Swinton, Monica Bellucci, Vincent Cassel, Isabelle Hupper, Catherine Deneuve et Arielle Dombasle. Les muses de la musique ainsi que celles de la danse sont également mises à l’honneur avec Kylie Minogue, Charlotte Gainsbourg, Dita Von Teese ainsi que les étoiles de l’Opéra National de Paris : Marie-Agnès Gillot et Agnès Letestu.

Photographie d\'Arielle Dombale pour l\'exposition \"Glam for Hospital d’Ali Mahdavi\" jusqu’au 25 juillet à l\'Alfalibra Gallery 
Photographie d'Arielle Dombale pour l'exposition "Glam for Hospital d’Ali Mahdavi" jusqu’au 25 juillet à l'Alfalibra Gallery  (DR)

"Le coeur de la galerie balance entre art et mode, le glamour incarne ce bel équilibre entre esthétisme, stylisme, et perfectionnisme. Ali Mahdavi est actuellement celui qui peut se revendiquer d’être dans les droites lignes des grands photographes de cette ère tel Horst P Horst et de savoir mieux que quiconque maîtriser ce glamour. Cela évoque un certain rêve idéal, qu’on n’atteint que l'instant d’un clic et que la photo immortalise. Dans cette période troublée, je crois que ramener un peu de rêverie, cela fait du bien aux yeux et aux coeurs !", estime le curateur Frédéric Fontan .

"Dès le départ, nous avons voulu offrir une partie des bénéfices à la Fondation des Hôpitaux de Paris et des Hôpitaux de France présidée par Brigitte Macron, pour remercier le corps médical qui a été fantastique et est toujours d’un dévouement exemplaire", ajoute Frédéric Fontan. "Cependant, entre le fait que l’exposition ne dure qu’un mois avant l’été et que malgré le déconfinement, les gens se déplacent moins en galerie, nous avons voulu offrir une alternative. Avec notre nouvelle plateforme digitale, tout le monde pourra voir l’exposition à sa guise, zoomer sur les oeuvres et acheter online jusqu’a fin septembre. Le digital pour la galerie devient une continuité. Ce sera l’opportunité de revoir les expositions que nous avons pu faire dans le passé à cette adresse mais aussi avant et hors les murs, et redécouvrir certains artistes avec qui nous avons la chance de collaborer".

Exposition "Glam for Hospital d’Ali Mahdavi" du 26 juin au 25 juillet à l'Alfalibra Gallery. Un site spécifique est mis en ligne jusqu’au 25 septembre afin de respecter les gestes barrières dans la galerie. Alfalibra Gallery. 324, rue Saint-Martin. 75003 Paris. Du mardi au samedi de 14h à 19h.