20h30 le samedi, France 2

VIDEO. Quand le voleur de La Joconde proposait 25% de réduction aux acheteurs italiens pour que l'œuvre rentre au pays

La Joconde a été volée en 1911 au musée du Louvre par un ouvrier italien qui a été arrêté en 1913 à Florence où il tentait de négocier l’œuvre de Léonard de Vinci. Vincenzo Peruggia préférait vendre à un acheteur de son pays pour que Mona Lisa retrouve sa patrie… Extrait du magazine "20h30 le samedi" diffusé le 11 mai 2019, juste après le journal de France 2.

Un beau matin de 1911, le personnel du musée du Louvre découvre que La Joconde a disparu. Après plusieurs mois d’enquête, les policiers soupçonnent un réseau mafieux international. Pendant deux ans, le tableau reste introuvable… avant de réapparaître à Florence, en Italie. L’auteur du vol ? Un ouvrier du nord de l’Italie venu travailler à Paris. En 1913, Vincenzo Peruggia décide de se séparer de l’œuvre de Léonard de Vinci, mais ne souhaite pas la vendre à n’importe qui… Il veut qu’elle rentre en Italie.

De Paris, Peruggia contacte par écrit un antiquaire de Florence. Cette lettre est précieusement gardée aux archives de la ville : "Si ce trésor pouvait retourner dans sa patrie, à Rome ou à Florence, où Mona Lisa est née, ce serait une belle revanche contre l’Empire français. Pour favoriser les acheteurs italiens plutôt que les étrangers, je vous accorderais une réduction de 25%", écrit-il à son contact. La lettre est signée "Monsieur Léonard V."

"Il a réussi à commettre l’un des plus célèbres vols de l’Histoire"

C’est dans un hôtel du centre-ville de Florence que Vincenzo et Mona Lisa passent leurs derniers moments ensemble… Le voleur y attend l’antiquaire à qui il s’est adressé, ainsi que le directeur d’un prestigieux musée de la ville, la galerie des Offices. "Dès que le directeur a compris que c’était le tableau original, il a dénoncé mon grand-père à la police qui l’a arrêté", raconte Silvio Peruggia au magazine "20h30 le samedi" (replay).

L’archiviste de la ville met au jour la fiche signalétique du voleur émise par la police scientifique italienne : "En fait, c’est une personne simple qui n’a rien à voir avec le milieu du crime. Il a réussi à commettre l’un des plus célèbres vols de l’Histoire", rappelle Simone Sartini. Vincenzo Peruggia, finalement condamné à un an de prison, devient un héros pour les Italiens. Mona Lisa est alors retournée au Louvre, devenu aujourd’hui le musée le plus visité au monde. Sans doute y est-elle pour quelque chose…

Extrait du magazine "20h30 le samedi(Twitterdiffusé le 11 mai 2019, juste après le journal de France 2.

20H30 LE SAMEDI / FRANCE 2
20H30 LE SAMEDI / FRANCE 2 (CAPTURE ECRAN / 20H30 LE SAMEDI / FRANCE 2)