Musée du Louvre : des quotas pour réguler l'afflux de touristes ?

Pour réguler le taux toujours plus important de touristes, le musée du Louvre songe à mettre en place la réservation obligatoire. Le monument serait ainsi précurseur en France. Mais à l'étranger, d'autres musées ont déjà adopté ce système de quotas.

France 3

À l'étranger, certains musées appliquent déjà la politique de réservation obligatoire. "C'est le cas de la Sagrada Família, à Barcelone. Pour la visiter, il faut réserver à l'avance", explique Carine Azzopardi, sur le plateau du 19/20 de France 3. "C'est le cas aussi pour la Galerie Borghèse à Rome. L'Alhambra à Grenade, ou encore le Musée Van Gogh, à Amsterdam. Face à la surcharge de ces monuments, la réponse est drastique : pas de réservation, pas de visite", ajoute la journaliste. 

Des villes à l'entrée payante 

Certaines villes très touristiques tentent elles aussi de trouver la parade. C'est le cas de Venise, "20 millions de visiteurs annuels et un cap franchi par la municipalité à partir de l'été prochain : l'entrée dans la ville sera payante et certaine rues interdites aux touristes", précise Carine Azzopardi. Des mesures de plus en plus jugées nécessaires par plusieurs villes. Le nombre de touristes dans le monde a déjà été multiplié par deux depuis 2015. 1 milliard aujourd'hui. Un chiffre qui pourrait encore doubler d'ici 2030. Le problème c'est que 95% des touristes se concentrent sur 5% des monuments.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le musée du Louvre à Paris.
Le musée du Louvre à Paris. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)