Le musée du Louvre fermé en raison d'un mouvement des agents d'accueil

Le musée du Louvre était fermé lundi 27 mai en raison d'un mouvement social.

Des touristes devant la pyramide du Louvre (7 mars 2017)
Des touristes devant la pyramide du Louvre (7 mars 2017) (OLIVIER BOITET / MAXPPP)

Le musée du Louvre n'a pas ouvert ses portes lundi matin en raison d'un droit de retrait exercé par les agents d'accueil qui dénoncent des problèmes d'effectifs, a indiqué la direction du musée et de source syndicale.

"Fermeture exceptionnelle : en raison d'un droit de retrait effectué par une partie des agents d'accueil et de surveillance du musée lié à la forte affluence, le musée du Louvre sera exceptionnellement fermé ce lundi 27 mai", a tweeté le musée en indiquant les modalités de remboursement des billets.

Dans un communiqué, le syndicat Sud Culture Solidaires affirme que "le Louvre suffoque" et que "les personnels constatent une dégradation sans précédent des conditions de visite et de travail".

Le public augmente et les effectifs diminuent, déplore Sud Culture

"En 2018 la fréquentation du Louvre a franchi la barre des 10,2 millions de visiteurs. Alors que le public a augmenté de plus de 20% depuis 2009, le palais, lui ne s'est pas agrandi et les effectifs n'ont cessé de diminuer", affirme le syndicat.

"Réunis en assemblée générale lundi, les agents ont décidé d'exercer leur droit de retrait et de se rendre à la direction du musée afin de crier leur colère", indique le communiqué.

A la mi-journée, "150 agents d'accueil et de surveillance" se sont réunis à proximité des colonnes de Buren, sous les fenêtres du ministère de la Culture, "contre le sous-effectif face à l'hyper fréquentation", a indiqué pour sa part la CGT Culture dans un communiqué.