Les perches à "selfie" interdites dans certains musées

Les perches à "selfie", bras télescopiques qui permettent de se prendre en photo avec du recul, sont désormais interdites dans différents lieux culturels, comme le château de Versailles.

FRANCE 3

Perches à "selfie" interdites. C'est une des indications que l'on peut désormais voir dans de nombreux musées et lieux culturels, comme le château de Versailles. L'objet, un bras télescopique qui permet de se prendre en photo avec plus de recul est jugé handicapant dans les couloirs du château, où il est déjà difficile de circuler en temps normal. Par exemple, plus de quatre millions de personnes arpentent la galerie des glaces chaque année.

Le Louvre pourrait interdire les perches à "selfie"

Les personnes qui ne respectent pas l'interdiction ne sont pas encore sanctionnées. La perche est également considérée comme un danger, entre les lustres et les objets précieux qui pourraient être détériorés. Enfin, le risque est également pour les touristes, qui en utilisant leur perche à "selfie" deviennent une proie facile pour les voleurs de portables.
Le Louvre et le centre Pompidou réfléchissent également à interdire la perche à "selfie". Un pas qu'ont déjà franchi le MoMa à New-York ou la National Gallery à Londres, qui ont banni les perches à "selfie" de leurs allées.


Le JT
Les autres sujets du JT
Deux personnes prennent un selfie à l\'aide d\'un bâton rétractable à selfies, le 26 novembre 2014 à Séoul (Corée du Sud). 
Deux personnes prennent un selfie à l'aide d'un bâton rétractable à selfies, le 26 novembre 2014 à Séoul (Corée du Sud).  (ED JONES / AFP)