Cet article date de plus de huit ans.

Le violon du Titanic vendu 1,063 million d'euros aux enchères

Le violon en bois de rose du chef d'orchestre du Titanic a été adjugé samedi pour la somme record de 1,063 million d'euros, a annoncé la maison d'enchères Henry Aldridge & Son, située dans le sud-ouest de l'Angleterre. Le violon appartenait à Wallace Hartley, à la tête de la petite formation instrumentale du Titanic qui s'était illustrée en jouant jusqu'à ce que le bateau sombre.
Article rédigé par
franceinfo Culture (avec AFP) - franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le violon en bois de rose du chef d'orchestre du Titanic
 (PETER MUHLY / AFP)
Le violon était estimé entre 236.000 et 354.400 euros alors que son état reflétait "sa vie mouvementée, avec des signes de restauration et de grandes fissures sur le corps du violon", selon la maison d'enchères.

Le violon "a été vendu à un collectionneur britannique qui a enchéri par téléphone", a précisé Christine Aldridge, une porte-parole de le la maison Henry Aldridge & Son.

Reportage : E. Cornet, J. Le Roux
Cette vente constitue un record pour un objet du Titanic. Le précédent record était détenu par un plan du navire de près de 10 mètres de large qui avait été utilisé lors de l'enquête après le naufrage de 1912 et s'était vendu, il y a deux ans, pour 259.900 euros.
Authentifié en mars dernier après sept ans de procédure, l'instrument avait miraculeusement survécu au naufrage en 1912 du paquebot "insubmersible" qui avait fait environ 1.500 morts ayant péri dans les eaux glaciales de l'Atlantique Nord. 

Cadeau de la fiancée du musicien, le violon avait été retrouvé dans une valise en cuir attachée à son corps. Il lui avait été offert par sa fiancée, Maria Robinson, et arbore une petite plaque en argent sur laquelle on peut encore lire: "Pour Wallys, à l'occasion de nos fiançailles. Maria". Envoyé à sa fiancée, le violon avait été confié à l'Armée du salut au décès de celle-ci. Il a finalement été retrouvé dans un grenier en 2006.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Arts-Expos

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.