Cet article date de plus de six ans.

Klimt et la sécession à Vienne, une nouvelle représentation de la femme

La Pinacothèque de Paris présente jusqu'au 21 juin "Au temps de Klimt, la sécession à Vienne", une exposition qui offre au visiteur une plongée dans la Vienne artistique des années 1900. Plus de 180 œuvres, certaines exposées pour la première fois en France. Anne Chépeau l’a visitée. Découvrez notre visite virtuelle.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : < 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

La Pinacothèque de Paris consacre une exposition à la Sécession, mouvement autrichien de l'Art nouveau du début du XXe siècle. Ce courant, créé à Vienne en 1897 par Gustav Klimt et 18 autres artistes, a révolutionné l'art comme que le firent en France les impressionnistes. Caractérisé par une grande liberté, il présente aussi une nouvelle image de la femme. Peintures, dessins, sculptures, céramiques et mobiliers, des oeuvres exceptionnelles sont rassemblées à la Pinacothèque comme Judith et Holopherne ou une reconstitution de La Frise Beethoven de Gustav Klimt. A voir jusqu'au 21 juin.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Arts-Expos

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.