Cet article date de plus d'onze ans.

Décès de Françoise Seigner : toute une vie à la Comédie-Française

L’actrice et metteur en scène est décédée lundi à l’âge de 80 ans. Descendante d’une famille de comédiens, elle avait fait presque toute sa carrière à la Comédie Française où elle interpréta de nombreux rôles de soubrettes.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Radio France © France Info)

Elle était la fille de Louis et la tante de d’Emmanuelle, Mathilde et Marie-Amélie. L’actrice Françoise Seigner est décédée d’un cancer du pancréas, lundi, à l’âge de 80 ans.

A vingt ans, elle avait décidé de faire comme papa, acteur connu et reconnu de la Comédie Française. Elle sera comédienne.
_ Dès sa sortie du Conservatoire en 1953, elle entre à son tour au Français, qu’elle quitte trois ans plus tard... Pour y revenir en 1967 à la demande de Michel Duchaussoy qui monte La Commère, un texte inédit de Marivaux.

Elle reste alors trente ans à la Comédie-Française, dont elle devint Sociétaire honoraire en 1998.
_ Elle y interprète de nombreux rôles de soubrettes, puis diversifie sa palette (Agrippine dans Britannicus de Racine en 1989 ; Hécube dans La guerre de Troie n'aura pas lieu de Giraudoux en 1989 ; et dernièrement Juliana Bordereau dans Les Papiers d’Aspern d’après Henry James) et signe plusieurs mises en scène, dont L’Etourdi de Molière avec sa nièce, Mathilde.

Elle est aussi apparue au cinéma. Elle a notamment joué dans L'Enfant sauvage de François Truffaut et Le jeune marié de Bernard Stora.

Elsa Nathan, avec agences

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Arts-Expos

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.