Covid-19 : "On est sur le pied de guerre pour rouvrir, on attend avec impatience le public", affirme la directrice du Musée d’art contemporain de Lyon

Isabelle Bertolotti a signé une pétition, publiée lundi, pour demander la réouverture des musées, fermés en raison de l'épidémie de Covid-19.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La "Grande Galerie" au musée du Louvre à Paris vide en raison de l'épidémie de Covid-19, le 8 janvier 2021.Photo d'illustration. (MARTIN BUREAU / AFP)

"On est sur le pied de guerre pour rouvrir, on attend avec impatience le public", a indiqué mercredi 3 février sur franceinfo Isabelle Bertolotti, directrice du Musée d’art contemporain (MAC) de Lyon. Elle a signé, lundi, une pétition pour demander la réouverture des musées, fermés en raison de l'épidémie de Covid-19, avec plusieurs centaines de responsables de musées, fonds régionaux d'art contemporain, fondations, écoles et centres d’arts.

Elle s’estime prête à rouvrir le MAC de Lyon au public : "Nous avons pris toutes les mesures quand on nous l'a demandé fin 2020. On est extrêmement bien équipés, on a des grands locaux." Elle se dit même prête à aller au-delà du protocole sanitaire qui était demandé, avec "des tickets horodatés, sur rendez-vous, pour être sûr qu'il n'y a pas foule au même moment". "Vraiment, on est dans l'attente", lance-t-elle.

"On peut réduire encore le nombre de visiteurs. On est prêts à étudier toutes les possibilités si besoin. On est beaucoup mieux équipés que dans les transports en commun !"

Isabelle Bertolotti

à franceinfo

D’autant que les musées ont pu rouvrir dans la plupart des régions d’Italie. "S'ils le font, dans un pays assez touché, c'est qu'il y a de bonnes raisons. D'autant qu'on voit que le public ne se précipite pas en masse, il revient petit à petit. Les gens sont sérieux, font attention", relève Isabelle Bertolotti. Et même sans nouvelle annonce du gouvernement sur la réouverture, "il y a énormément de choses à faire", notamment avec les scolaires, poursuit-elle.

"Actuellement, on a une exposition d'œuvres de la collection dans un collège. Je souhaiterais que les cours puissent être donnés au musée, que les enfants puissent être dans des salles entourées d'œuvres. Ça change complètement la vision d'un cours, explique Isabelle Bertolotti. Peut-être même que les étudiants d'histoire de l'art pourraient poursuivre leurs cours à l'intérieur d'un musée ?"

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.