Vol d'une œuvre attribuée à Banksy au Bataclan à Paris : six personnes placées en détention provisoire

Six personnes ont été mises en examen pour vol et recel de vol en bande organisée vendredi 26 juin. La porte sur laquelle était peinte une jeune fille triste avait été retrouvée en Italie début juin.

\"La jeune fille triste\", oeuvre attribuée à Banksy avait été retrouvée en Italie début juin
"La jeune fille triste", oeuvre attribuée à Banksy avait été retrouvée en Italie début juin (CLAUDIO LATTANZIO / MAXPPP)

Six personnes ont été mises en examen et placées en détention provisoire vendredi 26 juin, a appris franceinfo de sources policière et judiciaire samedi 27 juin. Il s'agit de l'enquête sur le vol de l'œuvre attribuée à l'artiste britannique Banksy volée au Bataclan à Paris en 2019.

Deux des personnes déférées ont été mises en examen pour vol en bande organisée, les quatre autres pour recel de vol en bande organisée. Tous ces individus ont été placés en détention provisoire, a-t-on appris de source judiciaire. Selon nos informations, les six suspects ont été interpellés cette semaine dans le Puy-de-Dôme, le Rhône, en Isère, en Haute-Savoie et dans le Var. 

Cette œuvre, "La jeune fille triste", volée en janvier 2019, avec la porte de la salle de spectacle sur laquelle elle était peinte, a été retrouvée en Italie au début du mois de juin. Elle représentait un personnage féminin. C'est par cette sortie de secours que s'étaient échappés de nombreux survivants de l'attaque terroriste du 13 novembre 2015. L'oeuvre doit maintenant revenir en France.

C'est le deuxième district de police judiciaire qui était chargé de l'enquête. Cette enquête tenait d'autant plus à coeur à ces policiers que certains d'entre eux s'étaient retrouvés sur les constatations de l'attentat du 13 novembre 2015 au Bataclan.