Cet article date de plus d'un an.

"Avant l'orage" à la Bourse de commerce à Paris : la fragilité de la nature au cœur de la nouvelle exposition de la Collection Pinault

Le dérèglement climatique interpelle une quinzaine d'artistes. À travers des vidéos, photographies, sculptures ou installations, ils évoquent la fragilité de la nature.
Article rédigé par Léna Thobie-Gorce
France Télévisions - Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
La sud-coréenne Anicka Yi a exposé des cocons en algues. (France 3 Paris-Ile-de-France)

"Avant l'orage", la nouvelle exposition de la Collection Pinault a pris place le 8 février 2023 à la Bourse de commerce de Paris. Le musée a été aménagé et transformé pour recevoir de nouvelles installations qui questionnent notre rapport à la nature. Sur fond de dérèglement climatique, les artistes invitent à découvrir des saisons et des écosystèmes inédits. À travers des vidéos, photographies, sculptures ou installations, ils évoquent la fragilité de la nature.

"On entend le bruit de l'eau qui ruisselle sur les pierres, c'est extraordinaire, c'est apaisant. Vous mettez ça chez vous, vous écoutez ça pendant quelques minutes et vous êtes complètement déstressés", indique François Pinault en montrant l'une des installations de l'exposition. L'espace emblématique de la Rotonde a été investi par l'artiste danois, d'origine vietnamienne, Danh Vo. Il a installé des troncs et branches d’arbres foudroyés, victimes d'intempéries, soutenus par des étais de bois.

L'installation de l'artiste Danh Vo se situe dans la rotonde de la Bourse de commerce. (France 3 Paris-Ile-de-France)

L'art pour prendre conscience 

Dans cet espace mi-musée, mi-forêts, une invitation à prendre conscience des écosystèmes qui nous entourent, pour mieux cohabiter avec eux. "L'art peut certainement nous rendre plus conscients, certains des artistes de l'exposition recyclent des matériaux, des arbres qui ont été déracinés par des tempêtes. Un musée d'art c'est un lieu où l'on prend soin des œuvres d'art mais c'est aussi, aujourd'hui, un lieu plus engagé où l'on prend soin de la nature" , rappelle Emma Lavigne, commissaire de l'exposition. 

Dans l'une des salles à l'étage, on retrouve l'œuvre de l'artiste vietnamienne Thu Van Tran, fascinée par le caoutchouc. Comme une trace de l'histoire entre son pays et la France coloniale qui l'introduisit en Indochine, elle a projeté le caoutchouc sur les murs blancs du musée. "Le mur est aspergé, une peau se crée. Et cette peau, cette moiteur, je l'enlève et parfois le mur vient avec, parfois non. On a comme ça un paysage de taches, de contaminations, d'empreintes qui se créent", explique l'artiste.

Exposition "Avant l'orage" à la Bourse du Commerce. Du 8 février au 11 septembre 2023. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.