Les vitraux de la famille Loire, transmis depuis trois générations en Eure-et-Loir, s'exportent partout dans le monde

Publié Mis à jour
Art : en Eure-et-Loir, les vitraux de la famille Loire s'exportent partout dans le monde
FRANCE 3
Article rédigé par
M.Collet, D.Daireaux, S.Lacombe, A.Etienne - France 3
France Télévisions

Né au Moyen Âge, au temps des cathédrales, l'art du vitrail est un savoir-faire français d'exception qui s'exporte partout dans le monde. Dans la famille Loire, près de Chartres, en Eure-et-Loir, on le maîtrise depuis quatre générations.

Berlin, Dallas, Tokyo abritent tous des vitraux fabriqués près de Chartres (Eure-et-Loir), dans l'Atelier Loire. L'entreprise familiale a été créée en 1946, et recèle de nombreux trésors, comme un vitrail de huit mètres de haut qui a nécessité cinq ans de travail et qui est destiné au Japon. Bruno Loire représente la troisième génération de vitraillistes. C'est lui qui assure les dernières vérifications, avant la livraison.

La technique de la dalle de verre

La technique de la dalle de verre a fait la renommée des ateliers. Développée par le grand-père, elle consiste en un vitrail épais qui demande un peu plus de force que le verre traditionnel. "Les formes qui peuvent être obtenues dans ce verre sont un peu plus brutes, rustres, qu'avec le verre mince", explique Bruno Loire. Thomas Zins, jeune apprenti à l'Atelier Loire, est déjà sur le pont pour assurer la relève. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.