"Vanishing points" : un grand magasin de Marseille transformé en labyrinthe fantastique grâce à l'art numérique d'Olivier Ratsi

Cette exposition éphémère est à découvrir au 18 rue de la République, à Marseille.

Exposition \"Vanishing points\" au 18 rue de la République de Marseille
Exposition "Vanishing points" au 18 rue de la République de Marseille (V. Chenine / France 3 Marseille)

Si vous passez devant le numéro 18 de la rue de la République, à Marseille, et que des néons rouges attirent votre œil, n'hésitez pas à pénétrer à l'intérieur. L'ancienne boutique H&M s'est transformée en galerie dédiée à l'art numérique. Jusqu'au 18 mars 2020, l'exposition Vanishing Points met à l'honneur le travail du plasticien Olivier Ratsi. 

Un dialogue de lumières et de sons

Olivier Ratsi a investi les lieux avec six œuvres orientées sur la perception de l'espace. Ses installations font rimer la lumière, la matière et le son dans l'ancien magasin et interrogent notre rapport au temps. "C'est un artiste pionnier de la scène numérique qui travaille sur le in situ. Ici ses œuvres dialoguent avec ces espaces labyrinthiques et nous donnent une perception différente", explique Mathieu Vabre, Commissaire de l'exposition. 

À travers cet espace de 1500m2, Olivier Ratsi utilise deux principales figures esthétiques, liées à notre perception de l’espace : la perspective - formalisée au Quattrocento - et l’anamorphose.

\"Vanishing Points\", Olivier Ratsi 
"Vanishing Points", Olivier Ratsi  (Valérie Chenine / F3 Marseille)

Une expérience personnelle et troublante

Produite par deux associations qui travaillent dans le champ des arts visuels, Seconde Nature et Zinc, l'exposition Vanishing Points fait déambuler le visiteur autour de plusieurs œuvres troublantes. Chacun construit ou déconstruit, appréhende l'expérience avec son propre ressenti. 

Olivier Ratsi conçoit des œuvres qui amènent le spectateur à se questionner sur sa propre interprétation du réel. Durant le processus de création, il met en œuvre des dispositifs de déconstruction des repères spatio-temporels habituels.

"Vanishing Points" au 18 rue de la République à Marseille jusqu'au 22 mars les vendredis, samedis et dimanches entre 13h et 20h.

ENTRÉE LIBRE