Niki de Saint Phalle : l'art mis au service du combat féministe et social

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Les battantes : Niki de Saint Phalle, l’art de la révolte
FRANCE 2
Article rédigé par
E.Cornet, Y.Moine, D.Fuet, I.Carvaletto - France 2
France Télévisions

Dimanche 7 mars, la rédaction du 13 Heures met à l’honneur l’artiste Niki de Saint Phalle dans sa série de reportages "Les battantes".

L’artiste Niki de Saint Phalle est une pionnière et une féministe de la première heure. Elle a créé les fameuses Nanas, des sculptures de femmes aux formes généreuses et aux couleurs chatoyantes. Ces œuvres l’ont rendue célèbre. L'artiste prône un art de la rue accessible à tous. Niki de Saint Phalle a mis sa rage au service de son art et de ses combats.

Elle fait de son art une thérapie

A priori, rien ne destinait cette jeune Franco-Américaine, mannequin au début des années 50 et fille de bonne famille à devenir artiste militante et engagée. En 1961, elle se met en scène dans des performances artistiques à coups de fusils, en tirant sur des poches de peintures : du jamais vu. À cette époque, elle fait de son art une thérapie. Car Niki de Saint Phalle porte un lourd secret qu’elle ne révèlera qu’à 64 ans dans un livre, l'inceste qu'elle a subi lorsqu’elle était enfant.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.