À Nice, la maison abandonnée se peuple d'une œuvre écologique collective

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Expo maison abandonnée
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture

À Nice, la villa Cameline accueille jusqu'au 19 octobre une oeuvre collective écologique intitulée "Orées" et signée par le collectif Palam.

C'est une oeuvre d'art total qui réunit toutes les formes de création. Orées a vu le jour sous l'impulsion du collectif Palam. Durant une semaine, onze artistes se sont réunis dans une cabane de la vallée de la Vésubie dans les Alpes-Maritimes. Dévastée par la tempête Alex à l'automne 2020, la nature s'éveille à nouveau grâce à l'imaginaire des artistes. Photos, vidéos, sons, textes poétiques, peintures ou sculptures imaginent un monde où l'écologie prend toute sa place. Le résultat est à découvrir dans la villa Cameline jusqu'au 19 octobre 2021. 

Des oeuvres en résonance avec la nature

Parmi les onze artistes présents à la maison abandonnée, le poète Tristan Blumel a créé une oeuvre sur bois où il a gravé des textes personnels qui parlent de la nature. "Cette oeuvre donne la parole à ce morceau de bois et à tous les insectes xylophages qui ont creusé des galeries", rapporte l'artiste.  

Les installations résonnent entre elles dans ce lieu d'exposition étonnant où le temps y défile au ralenti. Sorte de temps géologique qui s'anime des sons du musicien Benjamin Fincher. "J'ai cherché à capter des sons microbiotiques, des sons sous-marins que j'ai déformés et ralentis pour obtenir quelque chose de très abstrait, on ne sait pas vraiment d'où ça vient", détaille-t-il. 

De l'extérieur à l'intérieur, la belle bâtisse du siècle dernier reprend peu à peu vie grâce au talent des artistes. Laissée en suspens durant quinze ans, la maison abandonnée (connue sous le nom de la villa Cameline) renaît comme une belle endormie. Une renaissance où la nature est reine en parfaite adéquation avec la démarche du collectif Palam. "Cette sensibilité à l'écologie est maintenant ultra présente, notre génération et la suivante vivent avec ça", constate le plasticien Benoît Barbagli. 

"Orées" à la villa Cameline de Nice ouvert les samedis et mercredis en présence des artistes de 14h30 a 18h. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.