Italie : le silence de la Tour de Pise

Chaque jour, le 13 Heures vous fait découvrir un haut lieu touristique pendant le confinement. Mercredi 19 avril, direction la Tour de Pise, en Italie.

France 2

La Tour de Pise, en Italie, a quelque chose de magique. 14 000 tonnes de marbre qui penchent mais ne tombent pas. Habituellement, le monument toscan accueille cinq millions de visiteurs par année. Mais 2020 n'est pas une année comme les autres, à cause de la crise sanitaire du coronavirus, et encore plus en Italie, le foyer européen de l'épidémie du Covid-19. Alors, depuis plus de deux mois, la Tour est vide, désertée de son flot de touristes.

La Tour se repose

Les seules personnes autorisées à y entrer sont les personnes qui y travaillent. Chaque jour, par exemple, des mesures sont effectuées pour vérifier l'inclinaison de l'édifice, vieux de 850 ans. "La Tour est sûrement le monument le plus surveillé au monde", explique Roberto Cela, son directeur technique. Il y a 20 ans, des travaux ont été réalisés pour éviter que la Tour ne s'effondre. Avec son actuelle fermeture, l'édifice va pouvoir se reposer.

Le JT
Les autres sujets du JT
La Tour de Pise est photographiée, le 22 juillet 2015, en Italie. 
La Tour de Pise est photographiée, le 22 juillet 2015, en Italie.  (FREDRIK VON ERICHSEN / DPA / AFP)