Cet article date de plus de sept ans.

Affaire Dieudonné : le point sur toutes les enquêtes

ENQUETE | Depuis plus de deux mois, Dieudonné fait régulièrement la Une de l'actualité. Dernier rebondissement en date, son placement en garde à vue après la plainte d'un huissier de justice à son encontre. Entre ses vidéos virulentes à l'égard des juifs et ses attaques publiques contre des personnalités, son geste de la "quenelle", ses démêlés financiers avec la Justice, l'humoriste controversé est visé par plusieurs enquêtes. France Info fait le point ce matin pour s'y retrouver dans "l'affaire" Dieudonné.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
 (IAN LANGSDON Maxppp)

Dieudonné en garde à vue

C'est un huissier de justice qui a déposé plainte lundi soir pour "violences"  contre Dieudonné et sa compagne, Noémie Montagne. La garde à vue a été levée après quatre heures de confrontation à trois : Dieudonné, Noémie Montagne et l'huissier de justice.
C'est à la demande de l'avocat de Dieudonné qu'il a été placé sous le régime de la
garde à vue pour avoir accès au dossier. Sa compagne elle comparait
librement.
L'un des
buts de cette confrontation, c'est de déterminer si l'humoriste controversé était présent au
moment des faits, lundi soir, quand les deux huissiers de justice se
sont rendus au domicile du couple au Mesnil-Simon
en Eure-et-Loir pour leur remettre en main propre cinq commandements de
payer pour des amendes que Dieudonné n'a toujours pas réglées.
L'huissier,  qui a porté plainte, dit alors avoir été molesté et visé par un tirs de
flashball. Il assure que le polémiste était présent. Ce que dément le
couple. La compagne de Dieudonné accuse
les huissiers d'être passés "par dessus la palissade de leur
propriété
". Elle a d'ailleurs déposé plainte pour violation de
domicile.
La garde
à vue de Dieudonné entamée mardi soir à la gendarmerie d'Anet, s'est
donc poursuivie et terminée à Dreux à la brigade de recherche en début
de soirée vers 20h25.

Le spectacle continue, mais pas le même...

Comme il s'était engagé à le faire, Dieudonné a changé une partie de
son spectacle "le Mur"
, celui-là même où il avait évoqué le journaliste Patrick
Cohen et regretté les chambres à gaz. Ce spectacle
a été interdit de représentation par le conseil d'Etat. La tournée se
poursuit donc, mais avec un nouveau spectacle "Asu Zoa" qui, dit-il, parle de
l'Afrique.
Il le
joue d'ailleurs à Paris au théâtre de la Main d'or et en tournée. Les
prochaines représentations ont lieu à Limoges, Bordeaux et notamment le 2
février à Marseille et il affiche déjà complet.
Mais les corrections apportées au texte de son spectacle ne referment pas pour autant le dossier. Une
enquête a été ouverte en décembre dernier pour incitation à la haine raciale
après la plainte déposée par Radio France, employeur de Patrick Cohen qui anime la matinale
de France Inter.

Mouvements de fonds suspects 

Dieudonné est visé dans trois dossiers différents. Le plus important,c'est l'enquête préliminaire qui porte notamment sur le
patrimoine et les mouvements de fond de Dieudonné. Elle a été
centralisée à Paris,  puisque le parquet de Chartres en a été désaisi
comme France Info vous le révélait il y a deux jours.
La Justice ici enquête dans trois directions : L'organisation frauduleuse
d'insolvabilité
, le blanchiment d'argent et l'abus de biens sociaux.
Elle
s'intéresse notamment aux 400.000 euros expédiés au Cameroun depuis
2009, mais aussi aux conditions dans lesquelles Noémie Montagne a racheté, par le biais de sa société de production, la maison de Dieudonné qui avait été saisie par le fisc en 2012. Le montant de la transaction s'est élevé à 551.000 euros. Des dons de fans
pourraient avoir permis la transaction.

Plainte de la Licra et appels aux dons de fans 

Elle porte sur "l'organisation d'insolvabilité" de Dieudonné mais
plus précisément suite à une plainte de la Licra il y a plus d'un an.
Elle attend toujours près de 20.000 euros de dommages
et intérêts que lui doit Dieudonné. L'association qui lutte contre le
racisme et l'antisémitisme s'est constituée partie civil.
Une information judiciaire est ouverte au pôle financier à Paris, instruite par le juge René Cros.
Enfin le
dernier dossier financier concerne les appels aux dons lancés par
Dieudonné sur internet pour payer ses amendes. Il
doit en effet 65.000 euros d'amende, de frais et de dommages-intérêts. Et il est illégal de lancer un appel aux dons pour payer des amendes. Dieudonné risque six mois de prison et 45.000 euros d'amende.
Une enquête préliminaire a été ouverte la semaine dernière par le
parquet de Paris.

Injures publiques

Et ces affaires financières ne referment pas le dossier judiciaire de Dieudonné.  Il est également accusé d'injures publiques pour des propos tenus sur une vidéo
en août dernier à l'encontre de Manuel Valls. Il doit être jugé par le
tribunal correctionnel de Paris. La date
sera fixée en février.

Qui est Noémie Montagne

A bientôt 38 ans, elle est la compagne de Dieudonné depuis le milieu des années
2.000, quand Dieudonné était au creux de la vague. Elle a eu avec lui quatre
jeunes enfants.
Cette
bordelaise d'origine, maman de deux enfants d'une première union, détient avec la mère de Dieudonné, la moitié de la société Les
productions de la Plume
qui produit les spectacles du
polémiste. Elle possède aussi E-quenelle, toute jeune entreprise de communication. Enfin, elle est la propriétaire du domaine de Saint-Lubin de La Haye, depuis son
rachat il y a un an après une saisine du fisc.
Noémie
Montagne tient donc les cordons de la bourse. Mais c'est parce que Dieudonné
veut bien les lui donner, souligne l'entourage du couple.
Noémie
Montagne, décrite comme peu sure d'elle, fuit les médias comme la peste, raconte l'ancienne productrice de Dieudonné. Elle se serait bien passée de la publicité de ces derniers
jours avec son audition par les gendarmes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Arts-Expos

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.