À Roubaix, La Piscine rouvre avec Picasso, Di Rosa et des tableaux fantômes

Le musée roubaisien La Piscine a rouvert ses portes ce week-end après six mois de fermeture et près de deux ans de travaux d'agrandissement. Un moment très attendu par les habitants de la région pressés de découvrir leur nouveau musée. Et pour entamer cette nouvelle vie, Picasso, Giacometti et Hervé Di Rosa sont à l'honneur. Ainsi qu'une étonnante exposition sur des tableaux fantômes.

Le musée La Piscine à Roubaix a rouvert ses portes après six mois de travaux d\'agrandissement, avec au programme Di Rosa, Picasso et Giacometti.
Le musée La Piscine à Roubaix a rouvert ses portes après six mois de travaux d'agrandissement, avec au programme Di Rosa, Picasso et Giacometti. (Culturebox - capture d'écran)
À voir le nombre de gens sur le trottoir patientant pour pénétrer dans l'enceinte de La Piscine, ce week-end de réouverture était très attendu dans la région. Nombre d'habitués découvrent un musée plus grand, de nouvelles salles d'expositions, beaucoup de lumière et des œuvres à foison, sculptures, peintures, céramiques et textiles.

Et ce sont des grands noms qui accompagnent cette réouverture, avec trois expostions temporaires consacrées à Alberto Giacometti, jamais exposé à La Piscine ; Picasso et une de ses œuvres emblématiques "L'Homme au mouton", sculpture réalisée sous l'Occupation; enfin une explosion de couleurs avec une rétrospective consacrée à Hervé Di Rosa.

Reportage : C. Pehau / E. Quinart / V. Dusausoy


"Les Tableaux Fantômes de Bailleul"

Autre exposition temporaire, cette aventure artistique assez incroyable qui démarre en 2013 au musée Benoît De Puydt de Bailleul. Sur les murs, un galeriste de Roubaix, Luc Hossepied, découvre 31 cadres dans lesquels sont exposées des descriptions précises et détaillées écrites en 1881 par le conservateur du musée Édouard Swynghedauw, d’œuvres détruites quelques années plus tard lors de bombardements en 1918.

À l’occasion du centenaire de la Grande Guerre, Luc Hossepied a eu l’idée de demander à des artistes contemporains de s’inspirer de ces descriptions de tableaux disparus pour réaliser de nouvelles œuvres. 91 au total, à découvrir jusqu’à fin janvier à La Piscine.

Reportage : F. Mabille De Poncheville / A. Morvan / L. Pelé / M. Masson