A Lille, le Palais des Beaux-Arts et le CHU se mobilisent ensemble pour Octobre Rose

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Le Palais des Beaux-Arts de Lille et le CHU de Lille s'associent pour la prévention et le dépistage du cancer du sein.
France 3 Nord Pas-de-Calais
Article rédigé par
France Télévisions

En ce mois d'octobre, le Palais des Beaux-Arts et le CHU de Lille s'unissent pour sensibiliser et informer au dépistage du cancer du sein. Grâce à un parcours spécial, le musée propose de grandes oeuvres détournées autour de la représentation de la poitrine féminine dans l'art. #IlsOntLaSolution

A Lille, la sensibilisation et le dépistage du cancer du sein passent par le Palais des Beaux-Arts. En ce mois d'Octobre Rose, le musée et le CHU de Lille se sont unis pour proposer un parcours, intitulé "d'un sein à l'autre", visant à prévenir des risques de cette maladie ainsi qu'une réflexion sur la représentation du sein dans l'histoire de l'art.

Faire connaître l'autopalpation

L'initiative met en avant des grandes oeuvres sur la représentation des femmes de manières détournées. Ceci permet d'échanger autour de la prévention sur les risques du cancer et de promouvoir l'autopalpation avec le hashtag #Jemautopalpe.

"C'est comme se laver ou se brosser les dents, on devrait pouvoir faire cette petite vérification soi-même. C'est facile à faire. Il faut bien commencer par le haut du thorax en redescendant sur l'ensemble de la glande mammaire. Il y a des petites vidéos que l'on peut retrouver sur internet qui expliquent facilement la palpation mammaire", décrit le docteur Marie-Hélène Vieillard du CHU de Lille.

Encourager le dépistage

En France, une femme sur huit sera touchée au cours de sa vie par un cancer du sein. Cette démarche a pour objectif d'encourager les femmes à aller se faire dépister mais aussi de récolter des fonds contre la recherche qui servira entre autre au CHU de Lille à fournir des soins esthétiques.

Pour rappel, une détection précoce du cancer du sein permet une chance de survie à 5 ans de 99%. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Arts-Expos

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.