Cet article date de plus d'un an.

30e anniversaire du Carré d'art à Nîmes : l'art contemporain à l'honneur dans toute la ville

Lieu culturel incontournable à Nîmes, le Carré d'art, musée d’art contemporain, fête ses 30 ans avec un large programme d'expositions au musée mais aussi à travers la cité antique.
Article rédigé par Léna Thobie-Gorce
France Télévisions - Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 2 min
L'exposition "La mélodie des choses" au Carré d'art de Nîmes se tient jusqu'au 17 septembre 2023. (France 3 Languedoc-Roussillon : A. Rozga / A. Guiraud  / N. Pagnotta)

Nîmes est une ville d'histoire, mais aussi d'art contemporain grâce à son Carré d'art. Trente ans que ce bâtiment tout en verre de l'architecte Norman Foster, apporte une touche de modernité au centre-ville. Avec sa collection riche de 600 œuvres, ce lieu emblématique offre à Nîmes, un important rayonnement culturel.

Carré d'art
Carré d'art Carré d'art (France 3 Languedoc-Roussillon : A. Rozga / A. Guiraud / N. Pagnotta)

C'est sur les ruines de l'ancien théâtre détruit par un incendie en 1952, que le maire de l'époque, Jean Bousquet, choisit de bâtir un musée d'art contemporain. Inauguré en grande pompe en 1993 avec son espace bibliothèque, le Carré d'art n'a cessé depuis d'accueillir les œuvres des plus grands artistes internationaux. A l'occasion de son 30e anniversaire, l’art contemporain sera présent dans toute la ville jusqu'à la fin de l'année à travers des expositions dans plusieurs musées. 

Des artistes prestigieux rendus accessibles

À ses débuts, le musée possédait une collection majoritairement française avec des œuvres comme celles du sculpteur Toni Grand. Depuis, il a gagné en notoriété et accueille désormais des artistes de tous horizons. La mélodie des choses, exposition principale de la programmation anniversaire, présente notamment le travail de Niki de Saint Phalle et Yves Klein. 

"Une tableau de Richter par exemple, vaut environ 45 millions d'euros"

Jean-Marc Prévost, directeur du Carré d'art

"Cette collection est l'une des plus grandes collections publiques en France, voire en Europe. Nous sommes un musée et non un centre d'art, donc les artistes qui sont ici sont déjà confirmés. Une tableau de Richter par exemple, le peintre le plus cher au monde, vaut environ 45 millions d'euros", explique Jean-Marc Prévost, le directeur du Carré d'art. 

Mais avec ses 35 000 visiteurs l'an dernier, le Carré d'art reste l'affaire d'un public de passionnés. C'est pourquoi, des agents médiateurs ont été embauchés au musée dans le but de rendre l'art plus accessible. Une démarche importante que défend Sophie Roulle, adjointe au maire à la culture : "Ces personnels sont formés pour aller à la rencontre du visiteur et expliquer les propos de l'artiste sur son œuvre.

"30 ans Carré d'art". Programmation anniversaire. Nîmes. Plus d'information sur le site du musée

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.