Appel aux dons pour aider Juliette, la soeur de Gustave Courbet à rejoindre le musée d'Ornans

Une souscription a été lancée pour permettre au musée Gustave Courbet d'Ornans dans le Doubs de s'offrir un portrait de Juliette, la petite soeur du peintre. Cette oeuvre rare avait été découverte par hasard.

Une souscription a été pour permettre au musée Gustave Courbet d\'acquérir un portrait de Juliette la soeur de l\'artiste
Une souscription a été pour permettre au musée Gustave Courbet d'acquérir un portrait de Juliette la soeur de l'artiste (France 3 Franche-Comté)

La souscription a été lancée il y a un an par l'association Les nouveaux mécènes de Courbet. Mais il manque aujourd'hui encore 95 000 euros au musée pour acquérir le tableau. Le prix, 250 000 euros, reste pourtant inférieur à la valeur réelle de l'oeuvre, comme l'explique le vice-président de l'association.

"Les propriétaires ont fait un geste parce qu'ils souhaitent absolument que ce tableau rejoigne la maison natale de Courbet, c'est à dire le musée Courbet."

Ce quatrième portrait de Juliette est le plus original

3 autres représentations de Juliette sont exposées au Petit Palais à Paris, au Musée des Beaux-Arts de Buenos Aire et à Wuppertal en Allemagne. Mais celui d'Ornans est différent des autres et c'est ce qui en fait la rareté.

"Celui-ci est plus traditionnel. Il prouve que Courbet est capable de faire des choses très nouvelles, mais aussi des choses très classiques" souligne Frédérique Thomas-Maurin ancienne conservatrice en chef du musée Courbet.

L\'association Les nouveaux Mécènes de Courbet oeuvre pour permettre au musée Gustave Courbet d\'acquérir un portrait de Juliette, la soeur de l\'artiste
L'association Les nouveaux Mécènes de Courbet oeuvre pour permettre au musée Gustave Courbet d'acquérir un portrait de Juliette, la soeur de l'artiste (France 3 Franche-Comté)

L'oeuvre signée GC a été découverte par hasard

Le tableau a été acheté en 1987 lors d'une vente aux enchères par un collectionneur franc-comtois qui ignore à ce moment-là qu'il s'agit d'un Courbet. Mais quelque temps plus tard, l'acquéreur découvre la dédicace à l'arrière du tableau "à ma soeur Juliette" et surtout le monogramme GC caché par l'ancien cadre. Le portrait est ensuite authentifié.

Monogramme GC (Gustave Courbet) sur un portrait de sa soeur découvert par hasard
Monogramme GC (Gustave Courbet) sur un portrait de sa soeur découvert par hasard (France 3 Franche-Comté)

Juliette, la soeur préférée du peintre

Juliette était la soeur préférée de Gustave Courbet et fut sa seule héritière. Ce tableau très délicat exprime d'ailleurs tout l'amour qu'il ressentait pour elle.

Juliette rendra elle aussi hommage a son frère en défendant l'ensemble de l'oeuvre de Gustave Courbet après sa mort.

Son portrait réalisé en 1842 rejoindra la collection permanente du musée Courbet d'Ornans, une fois les fonds réunis. Il avait été présenté au public l'an dernier à l'occasion du bicentenaire de la naissance de Gustave Courbet.