À la découverte du jardin sec

C'est une nouvelle pratique qui permet de cultiver son jardin avec très peu d'arrosage, en choisissant des végétaux adaptés.

France 3

2 300 parcs et jardins ouvrent leurs portes au public ce samedi 6 et dimanche 7 juin. Pour l'occasion, France 3 s‘est rendue au Mesnil-le-Roi (Yvelines) pour découvrir un jardin sec.

Des économies d'eau

Les couleurs et les fleurs sont étonnantes pour la région parisienne. En dehors de la pluie, l'espace n'a pas été arrosé depuis sa création il y a cinq ans. L'esthétique végétale est nouvelle et permet une économie en eau de 50%. "Un jardin sec coûte moins cher dans la réalisation et dans la mise en place. On peut utiliser des supports de terre qui ne sont pas de très bonne qualité", confirme à France 3 Dominique Beutin, responsable environnement. Le secret de la réussite est de faire un choix judicieux dans les végétaux, comme les plantes qui vont chercher l'eau à une grande profondeur. Exemple les Tamarys, habituées au bord de mer. Autre avantage, ces plantes offrent une grande diversité de feuillage.

Le JT
Les autres sujets du JT