Coupe du monde 2022 : la Croatie arrache sa place en quarts de finale aux tirs au but contre le Japon

Le finaliste 2018 passe le cap des huitièmes de finale aux tirs au but (1-1, 3-1 aux t.a.b), comme en Russie quatre ans plus tôt.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
La joie des Croates lors de la séance de tirs au buts face au Japon lors de la Coupe du monde, le 5 décembre 2022. (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)

La Croatie a dominé au bout du suspense le Japon, lundi 5 décembre, à Al Wakrah. Au terme d'un match tactique et de haute intensité, la sélection au damier a fait la différence au terme de la séance de tirs au but (1-1, 3-1 aux t.a.b). Les finalistes de la dernière édition ont été plutôt poussifs offensivement, comme lors de la phase de groupes. Mais les vaillants Japonais, qui avaient ouvert le score en première période, sont passés à côté de leur séance de tirs au but. Les hommes de Zlatko Dalic affronteront le Brésil, vainqueur flamboyant de la Corée du Sud (4-1) dans l'autre huitième de finale du jour.

Sans se montrer convaincants, les Croates auront eu le mérite de ne jamais lâcher. Coupés en deux sur le terrain par l'approche tactique proposée par la formation nippone, ils ont dû gonfler les muscles, et s'appuyer sur leurs cadres pour revenir à hauteur. Ils avaient été un temps menés, suite à un corner, concédé pour une grossière erreur de communication, et conclu par Daizen Maeda juste avant la mi-temps (1-0, 43') au terme d'une superbe combinaison.

La force de l'habitude croate

Il s'en est fallu d'un léger moment de déconcentration de l'arrière-garde japonaise, pas assez agressive pour gêner le centre de l'ancien Lyonnais Dejan Lovren, passeur décisif pour la tête d'Ivan Perisic (55e). La Croatie a globalement dominé, mais s'est montrée souvent impuissante (quatre tirs cadrés en 120 minutes) à l'image du duo cadre au milieu de terrain Luka Modric – Mateo Kovacic, particulièrement neutre dans le jeu. Comme durant toute la phase à élimination directe jusqu'à la finale 2018, les Vatreni en ont été quittes pour une prolongation, sans se montrer davantage dangereux.

Mais en habitués, comme ils l'avaient fait en Russie contre le Danemark en huitièmes de finale, les tirs au but leur ont souri, avec trois arrêts du gardien Dominik Livakovic. Très bien organisés, d'une grande rigueur et tout sauf avares en efforts à la perte du ballon, les joueurs de Hajime Moriyasu ont été à la hauteur du rendez-vous pendant 120 minutes. Mais ils ont semblé submergés par l'enjeu de cette séance à quitte ou double, avec des tentatives peu assurées.

Pour la quatrième fois de son histoire, le Japon bute sur ce stade des huitièmes de finale. La Croatie attend elle un immense défi contre le Brésil en quart de finale. Et peut secrètement rêver d'un parcours similaire au Mondial 2018. En quarts de finale, elle s'était également qualifiée dans l'exercice des tirs au but. Revivez la rencontre.


Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Les Directs Sport

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.