Coupe du monde 2022 : le Portugal humilie la Suisse (6-1) et affrontera le Maroc en quart de finale

Titularisé à la place de Cristiano Ronaldo, Gonçalo Ramos a inscrit le premier triplé du Mondial 2022 au Qatar.

L\'attaquant portugais Gonçalo Ramos au stade de Lusail à Doha, au Qatar, le 6 décembre 2022.
L'attaquant portugais Gonçalo Ramos au stade de Lusail à Doha, au Qatar, le 6 décembre 2022. (FABRICE COFFRINI / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Coup de tonnerre au Portugal. Cristiano Ronaldo, dont c'est la dernière Coupe du monde, sera remplaçant face à la Suisse pour le dernier huitième de finale, à 20 heures. Le sélectionneur lui a préféré un jeune de 21 ans qui ne compte que trois sélections, Gonçalo Ramos. Lundi, Fernando Santos avait déclaré n'avoir "pas du tout aimé" le comportement de Cristiano Ronaldo lors de son remplacement contre la Corée du Sud vendredi, où il avait affiché sa colère. La star aux cinq Ballons d'or poursuit sa descente aux enfers, après la rupture de son contrat avec Manchester United à l'aube de la compétition. Ce direct est maintenant terminé. 

Le Maroc crée l'exploit de cette Coupe du monde. Portés par leurs supporters venus en nombre au Qatar, les Lions de l'Atlas ont éliminé l'Espagne (0-0, 3-0 aux tirs-au-but) pour se qualifier pour les quarts de finale, mardi 6 décembre. Un stade qu'ils n'avaient jamais atteint de leur histoire. Aucune équipe africaine n'avait franchi les huitièmes de finale depuis le Ghana en 2010, et aucun pays du monde arabe n'y était jamais arrivé. L'Espagne, elle, est éliminée avant les quarts pour la troisième fois consécutive.

Entraînement sans Mbappé. L'équipe de France a repris le chemin des terrains après une journée de repos. Mais son meilleur buteur depuis le début du Mondial n'a pas foulé la pelouse, alors que les autres titulaires face à la Pologne dimanche ont fait un léger décrassage. Pas d'inquiétude, assure l'encadrement des Bleus : l'attaquant de 23 ans "travaille en salle de récupération", une situation présentée comme "classique" deux jours après le dernier match.

 Giroud prévoit un match "rude" face à l'Angleterre. Olivier Giroud, devenu dimanche le meilleur buteur de l'histoire de l'équipe de France masculine, a exprimé sa joie en conférence de presse : "Ce 52e but me soulage énormément". Il a dit se préparer à un duel "très rude, physique, intense" avec les défenseurs centraux de l'Angleterre, John Stones et Harry Maguire, qu'il a croisés en Premier League. "Ce sont des mecs contre lesquels j'ai joué beaucoup de matchs. Des fois, je suis sorti vainqueur, des fois perdant. Je les connais bien, ils me connaissent bien, et je sais que ça se jouera sur des détails."

 La ministre des Sports appelée à porter le brassard "One Love". Le collectif Rouge Direct contre l'homophobie a demandé, lundi, à Amélie Oudéa-Castéra et au président de la FFF, Noël Le Graët, d'arborer ce brassard contre les discriminations en tribunes lors de France-Angleterre, auquel ils assisteront samedi. La Fifa avait interdit le port de ce signe aux joueurs.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #MONDIAL2022

23h41 : La Seleçao a brillamment passé l'étape des huitièmes de finale en se baladant face à la Suisse (6-1). Une victoire éclatante qui s'est dessinée sans la star Cristiano Ronaldo, qui a débuté sur le banc. Forcément, la question émerge : et si le Portugal était plus fort sans son quintuple Ballon d'or ? Eléments de réponse depuis Doha avec Andréa La Perna.




(PATRICIA DE MELO MOREIRA / AFP)

21h57 : C’est moi ou le Portugal est meilleur sans Cristiano Ronaldo? C’était déjà le cas en finale d’Euro. Très bon collectif quand ils sont obligés de jouer sans leur figure de proue.

21h54 : Rafael Leao inscrit un sixième but pour donner au match un score de tennis au coup de sifflet final : le Portugal, vainqueur 6-1 de la Suisse, se qualifie pour les quarts de finale de la Coupe du monde et affrontera le Maroc.

21h30 : Quelle performance de Gonçalo Ramos ! Pour sa première titularisation lors de cette Coupe du monde, l'attaquant de Benfica vient de signer un triplé après un amour de lob en contre-attaque. Âgé de tout juste 21 ans, il a été préféré à Cristiano Ronaldo, relégué sur le banc des remplaçants. Ca fait 5-1 entre le Portugal et la Suisse.

21h21 : Le match s'emballe encore ! Raphaël Guerreiro inscrit un quatrième but pour le Portugal, mais la Suisse réduit l'écart dans la foulée sur corner par l'intermédiaire de Manuel Akanji. 4-1 entre le Portugal et la Suisse.

21h13 : Le Portugal prend le large ! Gonçalo Ramos signe un doublé et permet aux Portugais de se mettre à l'abri d'un but suisse qui aurait pu relancer le match. Ca fait 3-0, net et sans bavure !

20h35 : Le vétéran Pepe fait le break ! Âgé de 39 ans, le défenseur central portugais propulse le ballon au fond des filets sur corner grâce à une tête puissante. 2-0 entre le Portugal et la Suisse.

20h29 : La joie des supporters du Maroc sur les Champs-Élysées.#Maroc #maresp #morspa @Qatar2022_Actu @FIFAWorldCup https://t.co/S3dw0TuTiw

20h29 : Plusieurs centaines de supporters du Maroc ont afflué sur les Champs-Elysées en début de soirée, pour fêter la qualification historique des Lions de l'Atlas pour les quarts de finale de la Coupe du monde aux dépens de l'Espagne.

20h19 : Le Portugal prend l'avantage ! Gonçalo Ramos, préféré à la star Cristiano Ronaldo à la pointe de l'attaque lusitanienne, débloque le score à l'aide d'une puissante frappe du gauche qui n'a laissé aucune chance au gardien de la Nati, Yann Sommer. 1-0 entre le Portugal et la Suisse.

20h16 : Voici le point sur l'actualité :

• Le Maroc y a cru jusqu’au bout et le Maroc tient son plus grand exploit en Coupe du monde. Les Lions de l’Atlas ont éliminé, après la séance de tirs au but, l’Espagne en huitième de finale du Mondial (0-0, 3-0 t.a.b). Ils affronteront le vainqueur du match Portugal-Suisse, qui a débuté à 20 heures.

• Les avocats généraux du Parquet national antiterroriste (Pnat) ont requis des peines allant de deux à quinze ans de prison, à l'encontre des huit accusés jugés au procès de l'attentat de Nice, qui a fait 86 morts et plus de 400 blessés sur la Promenade des Anglais le 14 juillet 2016.

L'abonnement mensuel dans les transports publics franciliens va augmenter de 12% en 2023, pour atteindre 84,10 euros. Cette annonce survient après le déblocage par l'Etat d'une aide de 200 millions d'euros censée permettre à l'autorité régionale des transports de limiter la hausse des tarifs.

• Au moins six civils ont été tués dans un bombardement à Donetsk, selon un responsable prorusse. Le président ukrainien s'est de son côté rendu ce matin sur le front dans le Donbass. Suivez notre direct.

20h01 : Et c'est parti pour le dernier huitième de finale entre le Portugal et la Suisse ! Le vainqueur de la rencontre du soir défiera les Lions de l'Atlas en quart de finale de la compétition.

19h56 : La liesse des supporters du Maroc à Reims après la qualification pour les quarts de finale #mondial 2022 https://t.co/OWrPKi1mrN

19h56 : Les supporters marocains fêtent leur qualification en quart de finale de la Coupe du monde dans les rues d'Avignon https://t.co/MNBXH6sDI4

19h56 : Scènes de liesse à Toulouse après la qualification du Maroc en quart de finale de la Coupe du monde de foot. Des dizaines de supporters sur les boulevards et à Jean-Jaurès. #Qatar2022 https://t.co/oaW1WSrfqh

19h55 : Toulouse, Avignon, Reims... Les supporters marocains fêtent la qualification historique de leur équipe pour un quart de finale de Coupe du monde dans de nombreuses villes françaises.

19h08 : Quelques statistiques pour mesure l'événement que représente la qualification du Maroc : il est le premier pays du Maghreb et du monde arabe en général à aller aussi loin dans une Coupe du monde ; le premier pays africain à remporter une séance de tirs-au-but au Mondial ; et son sélectionneur Walid Regragui est le premier coach africain en quarts de finale.

19h05 : 🇲🇦👑🫶🏽… @AchrafHakimi https://t.co/fDCyfMI7LM

19h05 : ACHRAF HAKIMI. 🐧🫶🏽👑

19h04 : Sur Twitter, Kylian Mbappé félicite son pote du PSG Achraf Hakimi, auteur du pénalty victorieux qui a propulsé le Maroc en quarts de finale du Mondial.

18h58 : Terrible pour l'Espagne, qui n'a pas passé les huitièmes de finale d'une Coupe du monde depuis son titre en 2010. De leur côté, les Lions de l'Atlas ne se sont jamais qualifiés en quarts, échouant lors de leur seul match à élimination directe en 1986 (contre l'Allemagne de l'Ouest). Le Maroc rejoint le cercle très fermé des pays d'Afrique ayant atteint ce stade de la compétition, après le Cameroun, le Sénégal et le Ghana.

18h50 : 3-0 ! Victoire du Maroc !!! L'Espagne va devoir se poser la question de sa technique de domination stérile...

18h50 : L'EXPLOIT DU MAROC en 8è de finale. L'équipe marocaine a sorti ses tripes. Dur dur pour les Espagnols. Pas sûre que le sélectionneur espagnol fasse un direct sur Twitch...

18h50 : C'est le joueur du PSG Achraf Hakimi qui transforme le penalty décisif. Son coéquipier Badr Benoun avait vu sa frappe arrêtée par Unai Simon, mais Sergio Busquets a subi le même sort. Les Espagnols n'ont pas marqué un seul de leurs tirs-au-but.

18h48 : Le Maroc se qualifie pour les quarts de finale pour la première fois de son histoire, en battant l'Espagne aux tirs au but (0-0, 3-0).

18h49 : L'Espagnol Pablo Sarabia, entré à quelques secondes de la fin des prolongations en vue des tirs au but, envoie sa frappe sur le poteau ! Puis Carlos Soler voit sa tentative sans conviction repoussée par le gardien Bounou. 2-0 pour le Maroc dans cette séance de tirs au but.

18h43 : Petite révolution au sein de la sélection portugaise. La star Cristiano Ronaldo, dans la tourmente depuis quelques semaines, débutera le huitième de finale contre la Suisse sur le banc des remplaçants. Son sélectionneur, Fernando Santos, l'avait tancé publiquement après que "CR7" avait affiché sa colère après une sortie du terrain.

18h40 : Aucune des deux équipes n'a de grandes raisons d'être confiante avant les tirs-au-but. L'Espagne n'a gagné qu'une de ses quatre séances au Mondial, et c'est comme ça qu'elle a perdu contre la Russie en huitièmes en 2018, et contre l'Italie en demies du dernier Euro. Le Maroc n'a jamais disputé de séance de tirs au but à la Coupe du monde, et même à la CAN, il n'en a jamais remportées.

18h36 : L'Espagne et le Maroc se départageront aux tirs au but ! Le joueur du PSG Pablo Sarabia, entré en vue des penaltys, a manqué l'occasion du match à la dernière seconde, envoyant sa reprise sur le poteau marocain.

18h28 : "On n'a pas parlé de ce sujet depuis notre discussion après l'Euro. Objectif demi-finale, il passe à mon bureau et c'est à lui de décider de rester ou non."

Interrogé dans les colonnes du Figaro, Noël le Graët ouvre la porte à une reconduction du contrat de Didier Deschamps à l'issue du Mondial, quelle que soit l'issue du quart de finale contre l'Angleterre.

18h17 : La tension est à son comble à Doha, où le score est toujours de 0-0 entre l'Espagne et le Maroc à la mi-temps des prolongations. Le remplaçant Walid Cheddira s'est procuré la meilleure occasion de cette période mais le gardien espagnol Unai Simon a remporté leur duel.

18h07 : Un frisson a sans doute parcouru l'assistance au début de l'entraînement des Bleus, ouvert à la presse, tout à l'heure à Doha : Kylian Mbappé n'était pas sur la pelouse, où les autres titulaires de dimanche ont procédé à un décrassage. L'attaquant "travaille en salle de récupération", a fait savoir l'encadrement des Bleus, assurant que cette situation était "classique".

18h09 : A 18 heures, voici un nouveau point sur les principaux titres de l'actualité :

"Contrairement à ce que des propos maladroits ont pu laisser penser", Elisabeth Borne assure que "les personnes malades à domicile seront toujours prises en charge". La Première ministre réagissait aux propos du porte-parole d'Enedis qui a déclaré que des coupures pourraient toucher des "personnes à haut risque vital".

• Pour éviter une hausse trop importante du prix du pass Navigo, le gouvernement annonce une aide exceptionnelle de 200 millions d'euros à Ile-de-France Mobilités.

• Au moins six civils ont été tués dans un bombardement à Donetsk, selon un responsable prorusse. Le président ukrainien s'est de son côté rendu ce matin sur le front dans le Donbass. Suivez notre direct.

Le temps réglementaire est terminé et le Maroc et l'Espagne ne se sont toujours pas départagés (0-0). Les deux équipes vont s'affronter en prolongation pour tenter de décrocher une place en quarts.

17h54 : Le temps réglementaire est terminé et le Maroc et l'Espagne ne se sont toujours pas départagés (0-0). Dans les dernières minutes, les Marocains ont plusieurs fois semblé à un cheveu de trouver la faille, avant que leur gardien repousse un dangereux coup franc espagnol. Les deux équipes vont jouer les prolongations.

17h42 : There had been relative calm for some time but suddenly it has all kicked off again. More fights between security and fans after a horse lost its rider. https://t.co/tRtnMvitEB

17h42 : A supporter told me had got a ticket by waiting outside previous Morocco games. Not seen this big a security presence before. Police dogs, police on horses. https://t.co/LZ0BmHH3Pw

17h42 : Une foule est rassemblée à l'extérieur du stade où se dispute Espagne-Maroc. Une journaliste du Daily Mail sur place s'inquiète de la situation sur Twitter, et décrit des bousculades et des heurts avec la sécurité. Certains supporters lui expliquent qu'ils espéraient rentrer sans ticket, ce que les organisateurs ont permis lors de certaines rencontres du premier tour aux tribunes peu garnies.

17h37 : Dans ses directs sur Twitch, Luis Enrique dit qu'il veut que son équipe fasse le spectacle. Mais ce n'est pas vraiment ce qu'on voit de l'Espagne depuis 75 minutes. La Roja ne trouve aucun espace au sein du bloc marocain et il ne se passe pas grand chose dans ce huitième de finale. Toujours 0-0 et on se dirige droit vers les prolongations.

16h58 : A la mi-temps, le Maroc continue de tenir tête à l'Espagne (0-0). Le site d'Al Jazeera (en anglais) livre un des secrets de la détermination des Marocains : leur fédération a autorisé les joueurs à inviter les membres de leurs familles au camp de base de la sélection, notamment leurs parents, créant une atmosphère assez inédite dans une telle compétition.

16h23 : Toujours 0-0 entre l'Espagne et le Maroc après 22 minutes. Le jeu de passe des Espagnols est toujours aussi esthétique, mais trouver une faille dans la défense marocaine ne sera pas facile. C'est le Maroc qui s'est créé la plus grosse occasion : un coup franc du latéral du PSG Achraf Hakimi qui a frôlé la barre.

16h18 : Le coup d'envoi du huitième de finale entre l'Espagne et le Maroc est imminent. Pour suivre la rencontre action par action, rendez-vous dans le direct de notre rédaction des sports. Celle-ci s'est aussi penchée sur les nombreux liens et sujets de discorde entre les deux pays. Plusieurs titulaires marocains sont nés ou ont grandi en Espagne.

15h46 : Un peu plus tôt, Guy Stéphan a réagi au rejet par la Fifa du recours de la France, qui conteste l'annulation d'un but d'Antoine Griezmann à la fin de France-Tunisie (0-1). "Pour l'instant, on n'a pas toutes les explications. Ce qu'on veut, c'est juste comprendre", explique l'entraîneur adjoint des Bleus, qui dit ne pas savoir si la procédure de la FFF "ira plus loin".

15h46 : Hier, les Bleus ont eu leur premier jour de repos en famille du Mondial. Ils reprennent aujourd'hui la préparation du match contre l'Angleterre. En conférence de presse, Olivier Giroud a dit s'attendre à un duel "très rude, physique, intense" avec les défenseurs centraux Stones et Maguire, qu'il a croisé en Angleterre. "Ce sont des mecs contre lesquels j'ai joué beaucoup de matchs. Des fois, je suis sorti vainqueur, des fois perdant. Je les connais bien, ils me connaissent bien, et je sais que ça se jouera sur des détails."

15h24 : Olivier Giroud confirme aussi que le vice-capitaine Raphaël Varane a remobilisé les Bleus, dimanche, à la mi-temps de France-Pologne. "Il avait senti qu'on avait peut-être lâché un peu trop facilement à certains moments, montré des gestes d'humeur", malgré l'ouverture du score juste avant la pause. "Il a eu des mots très justes, qui je pense ont fait mouche."

15h24 : Au tour d'Olivier Giroud de répondre aux journalistes. Dimanche, face à la Pologne, il est devenu le meilleur buteur de l'histoire de l'équipe de France : "Ce 52e but me soulage énormément", assure l'avant-centre. Plus tôt, l'adjoint Guy Stéphan lui rendait hommage: "Olivier s'est toujours bagarré. Il a un fort caractère, il a eu quelques fois une route un peu sinueuse, et il s'en est toujours sorti."

15h02 : "[De par] la manière dont cette équipe est composée, avec les joueurs qui la composent, il faut accepter des déséquilibres. Il faut tenter de les réduire, mais les accepter, sinon on ne joue pas avec tous ces joueurs offensifs."

C'est l'entraîneur adjoint de l'équipe de France, Guy Stéphan, qui assure la conférence de presse des Bleus aujourd'hui, avec Olivier Giroud. L'occasion d'aborder la tactique parfois risquée choisie par Didier Deschamps, qu'il décrit comme "serein" dans ses choix.

14h53 : L'Espagne affronte le Maroc à 16 heures dans un huitième de finale plus compliqué qu'il n'y parait : en poules, les Lions de l'Atlas ont tenu en échec la Croatie puis battu la Belgique sans prendre de but. On connaît la composition marocaine, sans surprises, et celle de l'Espagne. L'entraîneur-streameur Luis Enrique a préféré Asensio à Morata en pointe et aligne le polyvalent et offensif Llorente comme arrière droit.

14h29 : Star du football camerounais, Samuel Eto'o a été filmé en train de frapper un youtubeur après le match Brésil-Corée du Sud. L'ancien joueur "m'a détruit ma caméra et mon microphone, il m'a frappé là [montrant son menton]", a raconté le vidéaste.

Le président de la Fédération camerounaise de football, Samuel Eto'o, à Doha lors de la Coupe du monde, le 27 novembre 2022. (ISSOUF SANOGO / AFP)

(ISSOUF SANOGO / AFP)

14h34 : Un peu plus de 14 heures à la montre, on fait le point sur les principaux titres de l'actualité :

"Ce débat est absurde, le rôle des autorités publiques, ce n'est pas de transmettre la peur", a réagi Emmanuel Macron ce matin à propos du risque de coupures d'électricité cet hiver en France.

• Au moins six civils ont été tués dans un bombardement à Donetsk, dans l'est de l'Ukraine, selon un responsable nommé par Moscou. Le président ukrainien s'est de son côté rendu ce matin sur le front dans le Donbass, à une quarantaine de kilomètres de Bakhmout. Suivez notre direct.

La compétition continue avec les deux derniers huitièmes de finale. Au programme : le Maroc affronte l'Espagne à 16 heures et le Portugal sera opposé à la Suisse à 20 heures.

• La garde à vue du youtubeur français Norman Thavaud a été prolongée. Une enquête le visant a été ouverte par le parquet de Paris pour des accusations de corruption de mineurs et de viols.

13h46 : Dernière journée des huitièmes de finale de la Coupe du monde. Deux affiches sont au programme : Maroc-Espagne à 16 heures et Portugal-Suisse à 20 heures. Les deux équipes de la péninsule ibérique seront favorites. L'Espagne devra cependant se méfier du Maroc, arrivé en tête de son groupe en phase de poules.

Les joueurs de l\'équipe d\'Espagne à l\'entraînement à Doha (Qatar), le 5 décembre 2022.

(JAVIER SORIANO / AFP)