Coupe du monde 2022 : les tests au Covid-19 ne seront plus obligatoires avant de partir pour le Qatar

Le ministère de la Santé a annoncé que ces tests ne seront pas nécessaires, dès le 1er novembre, pour se rendre dans le pays-hôte du Mondial.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le sablier installé à Doha qui décompte le temps qu'il reste avant l'ouverture de la coupe du monde de football au Qatar en 2022. (KARIM JAAFAR / AFP)

Les tests Covid pour entrer au Qatar ne seront plus obligatoires pour les visiteurs à partir du 1er novembre, soit à 20 jours du début de la Coupe du monde de football, a annoncé le ministère de la Santé publique, mercredi 26 octobre. Plus d'un million de spectateurs sont attendus dans le petit émirat du Golfe à l'occasion du Mondial 2022 (du 20 novembre au 18 décembre).

Le Qatar avait déjà annoncé que la vaccination n'était pas obligatoire pour entrer dans le pays, mais les visiteurs âgés de plus de six ans devaient jusque-là présenter à l'aéroport un résultat négatif de moins de 48 heures avant leur départ pour un test PCR, et de moins de 24 heures pour un test antigénique. Les tests et l'application de traçage dans les lieux publics, jusqu'alors en place au Qatar pour les citoyens et résidents du pays, ne seront plus obligatoires non plus à compter du 1er novembre.

À partir de cette date, seuls les visiteurs disposant d'un billet de match, invités par un spectateur, ou membres de l'organisation du Mondial seront autorisés à entrer dans l'émirat. Ces décisions font suite à "la baisse continue du nombre de cas de Covid-19 dans le monde et au Qatar, et au déploiement en cours du programme national de vaccination contre le Covid-19 au Qatar", affirme le ministère.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Coupe du monde 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.