Coupe du monde 2022 : l'expérience croate, un Neymar record... Les chiffres du choc Croatie-Brésil en quarts de finale

La Croatie et le Brésil s'affrontent pour la première fois de l'histoire en match à élimination directe en Coupe du monde, vendredi.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 4 min.
Neymar et Luka Modric. (AFP)

Les vice-champions du monde face au grand favori de ce Mondial : voilà l'affiche du premier quart de finale de la Coupe du monde 2022, vendredi 9 décembre à 16h, au stade Education City. D'un côté, la Croatie, finaliste en 2018, aussi solide qu'expérimentée. De l'autre, le Brésil, qui attend sa sixième étoile depuis vingt ans, et grand favori de la compétition. Mais, pour déstabiliser les Vatrenis, la Seleçao a plus d'un tour dans son sac. 

3 qualifications aux penaltys sur ses 5 derniers matchs éliminatoires au Mondial, la Croatie reine des tirs au but

On ne va pas parler de marque de fabrique, mais on pourrait. Depuis 2018, la Croatie maîtrise l'art des tirs au but à la perfection. A l'époque, en Russie, les Vatrenis avaient ainsi éliminé le Danemark en huitièmes, puis la Russie en quart de finale, avant de presque y  contraindre l'Angleterre en demi-finale (victoire 2-1 en prolongations). Et les Croates ont remis cela cette année en huitièmes de finale face Japon. Encore une fois, la loterie des tirs au but leur a souri, avec trois arrêts de leur portier Dominik Livakovic.

Avec 14 penaltys arrêtés sur 54 concédés en carrière dans le jeu, le portier croate est un spécialiste de cet exercice. Ce qui s'avère utile pour la Croatie, équipe loin d'être spectaculaire, mais qui a pris l'habitude d'user son adversaire par sa solidité, de le fatiguer en prolongations, avant de l'achever. Nul doute que les Croates préféreraient s'imposer à la régulière plus tôt, mais cela n'empêche qu'ils ont fait des tirs au but une force. Le Brésil est prévenu. 

29 ans de moyenne d'âge, la Croatie plus expérimentée

La solidité de la Croatie ne vient pas de nulle part. Avec 29 ans et 330 jours de moyenne d'âge lors du huitième de finale face au Japon, la Croatie a affiché le onze le plus vieux en Coupe du monde depuis la France en finale de l'édition 2006 contre l'Italie. Au milieu, le trio Modric-Kovacic-Brozovic pèse ainsi 328 sélections, auxquelles on peut ajouter les 120 de Perisic, les 78 d'Andrej Kramaric, ou encore les 76 de Dejan Lovren. En dehors des chiffres, le groupe croate a aussi l'avantage d'avoir une expérience récente en Coupe du monde après l'épopée russe d'il y a quatre ans.

En 2018, la Seleçao avait, elle, quitté la Russie dès les quarts de finale. Mais les Brésiliens ne sont toutefois pas en reste, avec trois cadres au-delà des 100 sélections : Neymar (123), Dani Alves (126), et Thiago Silva (112). La Seleçao, dont la moyenne d'âge s'approche des 28 ans, s'appuie aussi sur une jeunesse éclatante, qui découvre toutefois ces sommets, à l'image d'Antony (14 sélections, 22 ans), Rodrygo (11 sélections, 21 ans), Vinicius Jr (19 sélections, 22 ans) ou encore Martinelli (6 sélections, 21 ans). A voir quel cocktail sera le bon entre ces deux sélections. 

4 victoires en 5 duels, un bilan nettement en faveur du Brésil

La Croatie étant un pays relativement jeune, elle n'a eu que peu d'occasions d'affronter le Brésil sur la planète football. Au total, les Vatrenis ont croisé le fer avec la Seleçao à cinq reprises, après la première en 2005, conclue par un nul 1-1 lors d'un match amical. Depuis, les deux camps se sont affrontés deux fois en phase de poules du Mondial. En 2006, d'abord, avec une victoire du Brésil de Ronaldo (1-0), puis en 2014, avec un nouveau succès brésilien (3-1). En 2018, une autre rencontre amicale avait vu une nouvelle victoire auriverde (2-0). Au total, en cinq rencontres, le Brésil s'est imposé quatre fois face à la Croatie, pour un nul et aucun succès croate.

3e Coupe du monde en tant que buteur, Neymar égale Pelé et Ronaldo

Il n'est pas encore champion du monde, contrairement à ses aînés, mais face à la Corée du Sud, Neymar a rejoint Pelé et Ronaldo en devenant le troisième Brésilien a inscrire un but lors de trois Coupes du monde différentes. Une réalisation qui le ramène aussi à une longueur du record de buts avec le Brésil du roi Pelé (77 buts). Après avoir manqué deux matchs de poules pour une entorse, Neymar pourrait donc écrire l'histoire ce vendredi face à la Croatie. 

9 tirs cadrés subis par le Brésil en 4 matchs

Si l'on parle beaucoup des artistes offensifs du Brésil, il ne faut pas oublier un autre aspect central du bon début de Mondial de la Seleçao : sa défense. Avec Alisson Becker dans les cages, Thiago Silva et Marquinhos dans l'axe, Danilo et Militao sur les côtés, l'arrière-garde brésilienne se révèle particulièrement solide depuis le début de la compétition. Si le Maroc fait mieux avec un seul but encaissé (contre 2 pour le Brésil), la Seleçao n'a concédé que 9 tirs cadrés en 4 matchs, dont 6 lors de la seconde période face à la Corée du Sud, alors qu'elle menait déjà 4-0, avec le relâchement que cela suppose. Voilà qui explique en partie la mue d'un Brésil toujours aussi flamboyant devant, mais devenu imprenable derrière.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Coupe du monde 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.