Cet article date de plus d'un an.

Coupe du monde 2022 : Didier Deschamps ne remplacera pas Karim Benzema, le groupe des Bleus reste à 25 joueurs

Touché à la cuisse, le Ballon d'or a dû quitter les Bleus avant même le début du Mondial, dimanche.
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Karim Benzema à l'entraînement avec les Bleus, le 17 novembre 2022. (FRANCK FIFE / AFP)

Didier Deschamps a choisi de ne pas choisir. Alors qu'il avait la possibilité d'appeler un remplaçant jusqu'à lundi 21 novembre, veille de l'entrée en lice des Bleus dans la compétition, le sélectionneur tricolore a décidé de s'en passer. Karim Benzema, touché au quadriceps de la cuisse gauche et contraint de déclarer forfait pour le Mondial, ne sera pas remplacé dans la groupe France, qui se voit donc réduit à 25 joueurs. Une décision annoncée par Didier Deschamps, dimanche 20 novembre 2022, sur le plateau de l'émission Téléfoot.

Le sélectionneur a pris son monde par surprise, alors que les débats portaient sur le nom du possible remplaçant. "Karim a ressenti une douleur musculaire. Il a une lésion trop importante par rapport aux échéances qui arrivent. Sera-t-il remplacé ? Non", a laconiquement justifié Didier Deschamps, sans expliquer son choix. Il est en revanche revenu sur les circonstances de la blessure de "KB9" : "Ce n'était pas dans l'opposition, c'était dans le jeu, il avait fait des parties avant. Tout était sous contrôle, il passait une étape de plus comme c'était le cas avec Raphaël Varane. Ce n'était même pas sur une accélération, une frappe. C'était sur un geste anodin."

Varane disponible face à l'Australie

Le sélectionneur a toutefois préféré se tourner vers la suite de la compétition, toujours au micro de Téléfoot : "Cela ne fait jamais plaisir, ça ne donne pas le sourire. Déjà, on avait perdu Christopher et tout le monde était très triste. Là c'est Karim... Mais on a un objectif et le groupe sait très bien ce qui nous attend avec un match mardi." Un état d'esprit relayé par Antoine Griezmann : "Comme l'a dit le coach, c'est un coup dur. Mais voilà c'est aussi important pour nous de ne pas baisser les bras, de continuer à travailler. On a une Coupe du monde à jouer, penser au premier match aussi contre l'Australie."

Une bonne nouvelle toutefois dans le camp tricolore, puisque Didier Deschamps a donné des nouvelles rassurantes concernant Raphaël Varane. Le vice-capitaine des Bleus est rétabli : "Il sera disponible pour mardi", a promis le sélectionneur.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.