Coupe du monde de football au Brésil : le futur hôtel des Bleus

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 06/12/2013Durée : 00h48

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

La prime de Noël sera versée dans la 2e quinzaine de décembre. Elle n'est pas revalorisée. Elle s'élève à 152 euros pour une personne seule, et elle est destinée aux bénéficiaires de certains minima sociaux.

Le tirage au sort pour la Coupe du monde de footbaIl a lieu cet après-midi. La compétition se tiendra au Brésil en juin prochain. Les Bleus espèrent éviter un mauvais scénario. L'équipe de France a déjà son camp de base, une petite ville située dans l'Etat de Sao Paulo.

Ribeirao Preto, dans l'Etat de Sao Paulo, capitale de la canne à sucre, 600.000 habitants et bientôt 23 de plus. C'est ici que les Bleus s'installeront en juin prochain. Ce sera dans ce complexe hôtelier.

Soyez les bienvenus, là c'est l'entrée, la salle de réception.

Dehors, 50.000 m2 sous les palmiers 3 piscines, une salle de sport, un spa et des poules comme animaux de compagnie. L'équipe de France aura ici ses quartiers à l'abri des regards. Ce sera la chambre d'un joueur. 'De qui.

De Ribéry. On va transformer une des chambres en salle de jeux vidéo, une autre en salle de massage. C'est une demande de la délégation française.

Prix de la chambre :120 euros. Une prestation plus modeste qu'en Afrique du Sud en 2010.

Ici c'est une petite ville de province. On ne pensait pas être choisi.

Pour satisfaire ses clients un peu particuliers.

Ce sont nos terrains de sports.

L'hôtel s'est mis à l'heure.

On va transformer celui-là en terrain de pétanque.

Depuis quelques semaines, les employés de l'hôtel prennent des cours de français accélérés.

Excusez-moi monsieur, madame.

Le plus dur dans votre langue c'est le "r" de merci. Nous, on le prononce autrement.

A 10 minutes de là, le stade de la ville se prépare à accueillir les Bleus pour leurs entraînements. Dans les vestiaires, les noms de Benzéma et de Ribéry remplaceront ceux des joueurs de l'équipe locale. 7 mois avant le coup d'envoi du mondial, Ribeiro Preto est prêt à recevoir les Bleus.

Je supporterai la France si elle joue contre une équipe que je n'aime pas trop.

Je suis pompier, on a été choisi pour assurer la sécurité du stade où la sélection française va s'entraîner.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==