Constructions de maison individuelle : des chantiers en baisse de 4,2%

a revoir

Présenté parDavid Pujadas

Diffusé le 30/01/2014Durée : 00h38

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Les chiffres publiés aujourd'hui montrent que la croissance américaine est encore plus forte que prévue: plus de 3% en rythme annuel. Autres chiffres, en France cette fois, ceux de l'immobilier en 2013. La crise touche aussi la pierre. Les mises en chantier ont baissé de 4,2 %. L'accession à la propriété est un objectif pour beaucoup de Français. La tendance est plus marquée pour les maisons individuelles : moins 8,1%.

Pour la première fois de leur vie, Guillaume et Christine sont propriétaires d'une maison. Elle est aide-soignante, lui ouvrier qualifié. Leur budget est plutôt serré. Pour réaliser leur rêve, ils ont du faire des concessions, à commencer par la superficie du.

On était partis sur un terrain beaucoup plus grand, mais on s'est vite rabattu sur un terrain plus petit et une maison a étages. Parce que financièrement, ça passait pas. C'est surtout le terrain qui est cher.

Leur maison de 95 m2, ils l'ont achetée 180.000 euros. Mais pour obtenir ce prix, ils ont du mettre la main à la pâte.

Tout ce qui était baignoire, douche c'est nous qui l'avons fait. On a fait tout ce qui est peinture, car c'était en placo.

Un crédit de 25 ans, 940 euros par mois. Ce couple a fait appel à ce constructeur, spécialisé dans la maison pas chère.

Nous sommes devant un modèle de la gamme destinée aux primo-accédants. La surface est déclinée de 60 m à 100 m2 pour un prix qui va de 70.000 à 100.000 euros.

Un prix plancher et pourtant en deux ans, Pour parer la crise, il imagine d'autres solutions. dans ce otissement ce terain dvait accuillir trois lots.

On va réaliser 6 lots pour diviser le coût du foncier.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==