Cet article date de plus de huit ans.

Cinéma : "The Search" par Michel Azanavicius

Publié
Temps de lecture : < 1 min.
Article rédigé par
France Télévisions

On va au festival de Cannes avec un couple très attendu hier soir. Michel Hazanavicius et sa compagne Bérénice Bejo, venus présenter le dernier film du réalisateur. On est très loin de l'univers de "The Artist". "The Search" nous replonge au coeur du conflit tchétchène en 1999. Une guerre d'une grande dureté vécu à hauteur d'enfant.

On les surnomme les "amoureux de la Croisette". Michel Azanavicius, 47 ans, Bérénice Bejo, 37 ans. Le réalisateur et sa muse au cinéma et a la vie. Ils ont deux enfants. 3 ans après "The Artist", ils sont de nouveau en compétition. "The Search" se passe pendant la guerre de Tchétchénie en 1999. B. Bejo y joue une chargée de mission de l'UE. Dans le conflit, des orphelins sont livrés à eux-mêmes. B. Bejo dit que M. Hazanavicius a changé sa vie en lui faisant confiance. Il écrit des rôles pour elle.

Moi, j'écris un film, et après ça ne peut être que Bérénice. Bérénice m'inspire aussi, c'est comme si c'était intégré au départ. Il y a une envie de travailler avec l'actrice.

Tout a commencé avec "OSS 117", où B. Bejo incarne une traductrice. Puis "The Artist", film événément de 2011 :5 Oscars, 6 Césars. Une joie partagée.

J'ai oublié mon discours.

Je dois vous avouer quelque chose: je le voulais vraiment.

Un couple qui se soutient.

On se connaît bien, il peut désamorcer si je me braque.

Quand il y en a un qui souffre, tout le monde souffre. On essaie de pas imposer nos problèmes domestiques.

Ils ont affronté hier soir le public cannois, pas toujours tendre pour les réalisateurs passant de la comédie au drame.

Pour lui, la vie ne peut être qu'en couleur mais attention, pas n'importe laquelle et surtout pas n'importe où.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.