VIDEO. On vous explique pourquoi la neutralité du net est peut-être en danger en France

Les Etats-Unis ont abrogé ce principe fondateur d'internet. Ce scénario peut-il se produire en France ? Franceinfo fait le point.

Voir la vidéo
avatar
Benoît JourdainFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

C'est l'un des fondements d'internet. Jeudi 14 décembre, les Etats-Unis, via la Fédération américaine des communications, le gendarme américain des télécoms, ont mis fin à la neutralité du net. C'est quoi la neutralité du net ? Est-ce qu'une telle décision est possible dans l'Hexagone ? Franceinfo vous explique tout ça.

La neutralité du net est le principe qui permet d'accéder de façon égalitaire et sans discrimation à tout type de contenu. Grâce à cela, on peut s'informer, regarder des vidéos ou écouter de la musique sans trop se poser de questions. En France, ce principe est protégé par un règlement européen en vigueur depuis 2015.

Si on voulait abroger la neutralité du net, il faudrait réformer ce règlement qui politiquement a un coût bien plus fort qu’aux Etats-Unis.

Arthur Messaud, militant à La Quadrature du net

à franceinfo

Il existe tout de même plusieurs menaces qui pèse sur ce concept. La première est la pression exercée par les fournisseurs d'accès à internet français qui veulent la supprimer. Il y a quelques années, SFR avait ainsi proposé des forfaits offrant un visionnage illimité de vidéos uniquement sur YouTube. "Dailymotion ou d'autres étaient lésés", explique Arthur Messaud. Stéphane Richard, le patron d'Orange, en a remis une couche lundi 11 décembre en arguant que la neutralité du net était un "ennemi de l'innovation".

Des géants du net en situation de monopole ?

La deuxième menace vient des Etats-Unis. "On peut craindre que des politiques, ou des entreprises européennes ou françaises, disent 'regardez comme ça marche bien là-bas'", prévient le militant de La Quadrature du net. Or, rien ne dit que ça fonctionne là-bas. Il faudra surtout scruter la compétitivité et l'innovation. Dernière menace et non des moindres : la centralisation de plus en plus forte d'internet. Les géants du net et les grosses plateformes comme Google, Facebook, Amazon ou Apple concentrent en effet de plus en plus de trafic. Il existe donc un vrai risque de disparition des petits sites.

On vous explique pourquoi la neutralité du net pourrait être en danger en France.
On vous explique pourquoi la neutralité du net pourrait être en danger en France. (BAPTISTE BOYER / FRANCEINFO)