VIDEO. Journée internationale pour l'abolition de l'esclavage : le travail forcé reste une réalité

Environ 21 millions de personnes sont victimes de travail forcé, d'après l’Organisation internationale du Travail.

FRANCEINFO

Alors que la Journée internationale pour l’abolition de l’esclavage se tient vendredi 2 décembre, l’Organisation internationale du travail (OIT) a rappelé que 21 millions de personnes sont touchées par le travail forcené. Parmi elles, 11,4 millions de femmes et de filles, souvent touchées par l’exploitation sexuelle, et 9,5 millions d’hommes et de garçons. 

Environ 150 milliards de dollars de profits illégaux

L'OIT détaille les zones particulièrement concernées par l'esclavage. La région la plus touchée se situe entre l'Europe centrale et l'Asie du Nord, ou l'OIT compte 4,2 victimes pour 1 000 habitants. Suivent ensuite l'Afrique, le Moyen-Orient, l'Asie-pacifique puis l'Amérique latine et les Caraïbes. Dans l’économie privée, le travail forcé génère 150 milliards de dollars de profits illégaux par an. Les victimes, elles, sont privées chaque année de 21 milliards de dollars de salaires non versés, d'après l'OIT.

La Journée internationale pour l’abolition de l’esclavage a lieu le 2 décembre 2016.
La Journée internationale pour l’abolition de l’esclavage a lieu le 2 décembre 2016. (MARCEL CROZET / FRANCEINFO)