Chirurgie ambulatoire, les avancées

a revoir

Présenté parDavid Pujadas

Diffusé le 22/10/2013Durée : 00h40

Bonsoir Virginie Fichet. La chirurgie ambulatoire devient-elle la routine de la chirurgie.

Virginie Fichet: Prenons l'exemple de la cataracte. Il y a quelques décennies, cette opération de l'oeil durait 1H et vous restiez une journée hospitalisé. Aujourd'hui, elle prend 13 minutes, et le soir vous rentrez chez vous. Idem pour l'opération du canal carpien (nerf au poignet), le ménisque (dans le genou) ou les varices. De plus en plus d'interventions sont pratiquées en ambulatoire. Cela représente 40% des actes chirurgicaux. Le but de la Sécurité sociale est d'atteindre 80% à moyen terme, comme dans les pays d'Europe du Nord.

David Pujadas : Est-ce réaliste.

Virginie Fichet: Certains hôpitaux testent des chirurgies lourdes en ambulatoire, comme opérer une appendicite simple, poser des prothèses de hanche ou réparer les ligaments du genou. Avec les progrès techniques, cela pourrait bien devenir le quotidien des blocs opératoires.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==