Chine : des robots au restaurant

a revoir

Présenté parDavid Pujadas

Diffusé le 01/09/2014Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Des robots aux commandes d'un restaurant en Chine. Si l'établissement, qui vient d'ouvrir ses portes, propose un menu typiquement régional, l'accueil, lui, est futuriste.

C'est une sorte de Goldorak qui accueille les clients dans ce restaurant d'un genre nouveau. Bienvenue au resto des robots, premier du genre. Nous sommes dans la grande banlieue de Shanghai mais on vient de partout pour voir le ballet des "serveurs".

Voilà votre commande. Vous n'avez besoin de rien d'autre ? Passez votre main sur ma tête. Bon appétit.

Une petite caresse sur le crâne et le voilà reparti. Il y en a 3 aujourd'hui mais on peut augmenter à souhait le personnel. Le restaurant, sorte de fast-food a la chinoise est rempli d'enfants. Ils sont plus venus pour les robots que pour la cuisine.

On vient pour notre fils. Nous on a déjà mangé à la maison, mais lui voulait venir ici voir les robots.

Les robots serveurs sont assez basiques, ça n'a pas échappé a ces touristes américains.

C'est pas mal, mais si les robots pouvaient en faire un peu plus, "hello", ou lever leurs mains. N'est-ce pas.

En cuisine aussi ce sont des robots à l'oeuvre. Une vision XXle siècle des "Temps modernes" de Charlot.

Je lui donne le processus et la matière première et il fait exactement le même plat avec le même goût.

Le patron des lieux, M. Song, est un ingénieur de haut niveau. A l'origine de son idée, un calcul économique. Chaque robot valant en moyenne 5.000 euros pour une durée de vie de 8 ans.

On peut économiser 60 % sur les salaires avec les robots. lls travaillent du matin au soir et n'ont pas besoin de repos, et avec eux, il n'y a pas de gaspillage.

Des économies et en plus le concept fait un tabac. Les prévisions les plus optimistes de M. Song sont pulvérisées. Il rêve déjà de faire une chaîne mondiale.

Ça n'est pas avec ces robots qu'on va faire de la grande cuisine, mais ça marche si fort qu'on est peut-être au début d'une grande aventure industrielle et commerciale.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==