Chiffres de la délinquance et polémique

a revoir

Diffusé le 10/09/2013Durée : 00h50

Mais les recherches s'annoncent difficiles.

Elise Lucet : merci. Nouvelle polémique sur les chiffres de la délinquance. Le Figaro affirme que la violence augmente presque partout depuis un an 10,4% pour les violences sexuelles 3,5% pour les atteintes aux biens. Le ministre de l'Intérieur affirme qu'il a modifié les modes de calcul, ce qui empêche la comparaison.

Rien ne va plus entre Le Figaro et Manuel Valls. Le quotidien parle d'alerte rouge concernant les chiffres de la délinquance. Ces 12 derniers mois, les atteintes a l'intégrité physique auraient progresse de 2,9 % ; les atteintes aux biens de 3,5 % ; 9,3% pour les cambriolages. Selon Le Figaro, les taux d'élucidation seraient en baisse, comme l'activité des policiers et gendarmes, avec des patrouilles moins fréquentes.

Il y a une hausse des cambriolages et des violences sur les personnes. Mais la police et la gendarmerie sont impuissantes. Quand ils interpellent ces individus, ils sont remis dehors.

Mais ces statistiques sont contestées car la méthode a évolue. La température monte mais le thermomètre a change.

Les chiffres sont plus élevés qu'ils ne devraient être, notamment sur les infractions comme les infractions sexuelles. C'est dû à un meilleur enregistrement des faits, à un système d'information plus précis.

Ce nouvel outil statistique a pourtant été voulu par Manuel Valls. Il devait refléter les bons chiffres en matière de lutte contre la délinquance.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==