Centrafrique : exode musulman

a revoir

Présenté parDavid Pujadas

Diffusé le 12/02/2014Durée : 00h38

Deux mots qui claquent comme une menace pour la mission française en Centrafrique : nettoyage ethnique. L'expression est utilisée par l'ONU et Amnesty International. Deux mois après le déclenchement de l'opération, la situation semble échapper à tout contrôle. Les musulmans fuient en masse et des charniers ont été découverts.

Des files interminables de camions chargés de dizaines de milliers de civils musulmans. lls fuient tous les vagues de représailles dont ils font l'objet à travers la Centrafrique. Les milices chrétiennes les pourchassent. Bangui s'est quasiment vidée de ses musulmans. Bossangoa dans le Nord qui comptait 8.000 musulmans n'en compte plus que 1.000. A Bozoum, ils ont tous fui. A Carnot, 15.000 ont pris la route de l'exil. L'organisation Amnesty international parle de nettoyage ethnique.

Des milices à majorité chrétienne s'en prennent aux musulmans. La volonté est de les faire partir, c'est pour cela qu'on parle de nettoyage ethnique. Cela s'accompagne aussi.

Des assassinats de civils musulmans, les milices les accusent d'avoir soutenus les rebelles qui ont semé la terreur pendant des mois. L'opération militaire française n'endigue plus cette violence. 5.500 soldats africains et 1.600 soldats français auxquels le ministre de la Défense a rendu visite. Les effectifs de la France sont insuffisants pour assurer la sécurité des populations.

Le JT
Les autres sujets du JT