Cancer du sein : développer les traitements ambulatoires ?

a revoir

Présenté parDavid Pujadas

Diffusé le 22/10/2013Durée : 00h40

La santé avec un progès, la possibilité de traiter certains cancers du sein en un jour. Un traitement moins agressif mais surtout moins invasif.

Josette Mercier est une battante. Il y a 15 ans, elle luttait déjà contre un cancer au sein droit. Aujourd'hui, une tumeur au sein gauche la rappelle a l'hôpital. Cette fois, elle rentrera chez elle le soir, s'épargnant 4 jours d'hospitalisation, et une trentaine de séances de radiothérapie.

7 fois par semaine je venais. Et pendant 7 semaines je refais la même chose. Ça me fatiguait.

La journée ne sera pas de tout repos. Il faut combiner chirurgie et radiothérapie sur une journée. D'abord localiser la tumeur avant l'opération. Ce petit fil permet au chirurgien de bien cibler l'ablation.

On voit que cette image blanche est la lésion. Le repère est en place pour le chirurgien aille la chercher, de la façon la plus réduite et la plus conservatrice possible.

Josette est une candidate idéale au traitement du cancer en un jour : elle a plus de 60 ans, sa tumeur précoce mesure moins de 2 cm.

On a des pronostics excellents. C'est pourquoi on essaye de faire une désescalade de traitement.

Seuls 10% des 50 000 nouveaux cas diagnostiqués chaques années sont concernés. 5 millimètres de cellule cancéreuse extraite en quelques minutes. Debarassé de la tumeur le sein est irradie partiellement pendant 20 minutes en une seule et unique fois.

Ça change tout puisqu'elle se réveillera dans une heure on pourra considérer que son traitement local est terminé.

Comme cette femme, des centaines de patientes ont déjà été traitées en un seul jour. 9 centres français utilisent cette méthode dans le cadre d'études cliniques.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==