Bretagne : le site Marine Harvest bloqué par ses salariés

a revoir

Présenté parDavid Pujadas

Diffusé le 05/11/2013Durée : 00h41

Un conflit chasse l'autre en Bretagne. Hier, on évoquait la filière du poulet. Aujourd'hui, c'est le secteur du saumon fumé qui est en ébullition. 400 suppressions d'emploi sont annoncées dans l'une des principales entreprises de la région.

Ils montent la garde jour et nuit devant leur usine : les salaries de Marine Harvest appellent les automobilistes à les soutenir. sont en colère, ils sont licenciés, malgré les bénéfices record du groupe.

Je trouve que c'est honteux de voir une entreprise qui gagne de l'argent et qui licencie son personnel.

Direction et syndicats discutent une dernière fois cet après-midi. Le directeur confirme l'annonce du groupe norvégien : en 2014, 2 sites bretons vont fermer soit 450 suppressions d'emplois.

C'est des licenciements boursiers. On ne peut pas dire qu'une entreprise qui fait 300 millions de bénéfices est en difficulté.

Marine Harvest, le leader mondial de la transformation de saumon. L'entreprise réalise 2 milliards d'euros de chiffre d'affaires et emploi 6.000 salariés dans le monde. La direction précise que pour sauver l'emploi en France (900 salaries), Marine Harvest doit fermer 2 usines sur 3 en Bretagne.

Toute l'usine est bloquée, aucun camion ne rentre ni ne sort. Tout le monde est en grève, à part quelques intérimaires.

Aujourd'hui, les salariés de Marine Harvest se battent pour obtenir les meilleures primes de licenciement. Ce soir, ils ont voté la poursuite de la grève.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==