Brest : l'aéroport bloqué par les salariés de Gad

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 14/10/2013Durée : 00h48

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Il y a de l'exaspération et de la révolte dans l'air, en Bretagne. Depuis l'annonce de la fermeture d'un abattoir Gad dans le Finistère Nord, les salariés touchés par des plans sociaux font front commun. Ce matin, ils ont envahi le tarmac de l'aéroport de Brest. L'agroalimentaire est touche de plein fouet.

Rendez-vous est donné à l'aéroport, un symbole, celui du jour où les salaries bretons devront aller chercher du travail ailleurs. 300 manifestants s'allongent au sol, à l'image des emplois supprimés dans Pagroalimentaire en Bretagne.

Le message est a faire passer au niveau du gouvernement.

Les ex-salariés de Doux aux côtés de ceux de Marine Harvest, 450 emplois supprimés. Il y a aussi Tilly-Sabco et l'annonce il y a 3 jours, de 889 licenciements chez Gad. La Bretagne a perdu 5.000 postes en deux ans. Ce week-end, 300 manifestants ont essaye de faire tomber un portique qui devra prochainement collecter l'eco-taxe, un impôt écologique contre les transporteurs routiers.

Ce sera entre 5 et 10.000 euros par an et par véhicule.

Des salariés licenciés, des agriculteurs, des transporteurs, un collectif est né. Ils attendent tous le plan d'urgence promis par le gouvernement.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==