Bouches-du-Rhône : les éboueurs de Martigues en grève pour protester contre une hausse du temps de travail

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Bouches-du-Rhône : les éboueurs de Martigues sont en grève pour protester contre une hausse du temps de travail
France 2
Article rédigé par
T. Souman, P-J. Perrin, E. Pirosa - France 2
France Télévisions

Les éboueurs de Marseille (Bouches-du-Rhône) sont en grève. Ils refusent de faire plus de 28 heures par semaine, alors que les élus veulent les faire travailler davantage pour le même salaire. La mesure fait également débat à Martigues.

À Martigues (Bouches-du-Rhône), les poubelles envahissent peu à peu le centre-ville. Dans cette ville, 100% des 80 agents de la collecte de déchets sont en grève. Plus une seule benne n'assure sa tournée depuis la matinée du lundi 27 septembre. La métropole veut appliquer la loi sur les 35 heures, et augmenter le temps de travail d'environ deux heures par jour.

"1 200 containers pour deux agents"

Une mesure impensable pour des éboueurs, en colère. "Quand vous faites une ville comme Saint-Mitre-les-Remparts, c'est 1 200 containers pour deux agents (...), au bout de quatre heures, vous avez votre corps, vraiment... Si on nous augmente le temps de travail, je crois qu'il y en a beaucoup qui partiront", explique Christophe Escavis, éboueur. Pour tenir compte de la pénibilité du métier, la métropole propose une réduction de 5% du nombre d'heures annuelles. Les syndicats ont cependant opposé leur refus catégorique. Pour la première fois, la grève du ramassage des ordures concerne tout le territoire de la métropole Aix-Marseille-Provence. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.