Bosal-le-Rapide : des ouvriers excédés menacent d'incendier leur usine

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 28/03/2014Durée : 00h48

Mais on commence par la colère des salariés de Bosal-Le-Rapide. Ils menacent d'incendier leur usine. Les ouvriers souhaitent obtenir de meilleures primes. Ils sont prêts à aller jusqu'au bout.

Des bonbonnes de gaz accrochées à l'entrée de l'usine. A l'intérieur, un bûcher prêt à s'enflammer.

On a mis un véhicule de la société avec des palettes, des cartons, des pneus et des bouteilles de gaz.

Dominique travaille depuis 37 ans pour ce sous-traitant automobile. Il vient d'être licencié et doit toucher 8000 euros d'indemnités. Il réclame 3 fois plus avec ses 57 collègues.

On n'a plus rien à perdre. On peut leur rendre la pareille aussi, si ça peut leur faire peur.

L'entreprise fabriquait des coffres de toit pour véhicules. Avec la crise, l'activité s'est effondrée. Les salariés travaillent aujourd'hui sur un projet de reprise de la société sous forme de coopérative. Pour réussir, ils ont besoin de récupérer les locaux et les machines. Un accord avait été trouvé avec la direction mais les termes viennent de changer.

Ils nous avaient envoyé un document officiel qui disait qu'ils nous Iouaient les documents. Vendredi dernier, on nous apprend qu'en fait, ils veulent vendre. Ils ont surévalué le prix et ils savent bien qu'on n'a pas 35 000 euros.

La direction refuse de commenter. Les salariés se relaient jour et nuit dans leur usine et se disent prêts à mettre leur menace à exécution.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==