Bernard Tapie : saisie de ses biens par la justice

a revoir

Diffusé le 10/07/2013Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Voilà pour le sommaire, bienvenue à tous. Bernard Tapie va-t-il devoir rendre l'argent qu'il a perçu lors de l'arbitrage rendu en sa faveur ? La procédure sera encore longue mais la justice a déjà ordonne la saisie de ses biens, Il ne pourra donc plus les vendre.

Confisquée, la fortune de Bernard Tapie, évaluée à des centaines de millions d'euros. A la demande des juges, une partie des biens de l'homme d'affaires sera provisoirement saisie. Et d'abord les parts sociales qu'il détient dans cet hôtels particuliers de la rue des Saints-Pères (Paris), valeur : 69 millions d'euros. Il pourra y vivre mais ni le vendre ni le louer. Visée également sa villa de Saint-Tropez, achetée 47 millions d'euros, mais il pourra continuer à y séjourner. Saisis aussi deux contrats d'assurance vie d'une valeur de 20 millions d'euros. En ligne de mire également : 6 comptes en banque au nom de l'homme d'affaires, une assurance-vie détenue par la holding du groupe Tapie, basée à Bruxelles et évaluée à 180 millions d'euros. Saisis enfin, les 26 millions que B. Tapie a investi l'an passe dans les journaux La Provence et Nice-Matin. Les salaires continueront d'être versés aux employés, mais B. Tapie ne pourra plus effectuer aucune opération sur ses actions. La liste pourrait s'allonger. Les juges disposent d'un inventaire détaille des biens de B. Tapie, dont ils pourraient ordonner la saisie.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==